Forum-Permis






Emmission Capital du 28 Mars 2010

Pour parler d'autre chose que le permis.

Re: Emmission Capital du 28 Mars 2010

Messagepar La Fée le 03 Mai 2010 08:35

randrian a écrit:il en resulte qu'exercer un métier qui ne vous plait pas revient à mettre la MOITIE de sa vie hors course!

Pourquoi être si catégorique? Si j'ai fais ces études là c'est pour justement me donner la possibilité de faire quelque chose qui me plait, métier où quand je me lève le matin je ne me dit pas "oh non, il faut y retourner", et que je ne vois pas que comme "le truc à faire pour avoir des sous à la fin du mois".

randrian a écrit:Quant à la réussite du parcours scolaire,je prendrai le cas des réfugiés ou des enfants issus de milieu non francophone qui ont réussi à se faire une place dans la société...et ce sans réelle aide en tout genre :idea:

On est entièrement d'accord ;-) (j'ai un très beau spécimen représentant cet exemple a la maison :lol: )

Il y a tout de même 2 points qui pour moi diffèrent dans ce dont nous parlons: la réussite scolaire et la "réussite de sa vie"
Réussir scolairement c'est, pour moi, passer les années d'écoles avec de bons résultats (donc comprendre ses cours, réussir a acquérir pleins de bases, les assimiler et les utiliser),
Réussir sa vie (professionnelle) c'est pour moi s'épanouir dans sa profession (et réussir sa vie privée a coté), qu'on soit issus d'un cap ou d'un doctorat...avoir réussi a choisir un parcours (directement ou par évolution/reprise d'étude/formation, etc) qui nous amènera a faire ce qui nous "plait".
(bien sur, les 2 sont compatible, mais par forcément ;-) )

Pinguicula a écrit:La vraie vie c'est ne pas travailler tout le temps et faire ce qu'on aime à côté :lol:

Si on fait un travail qu'on aime, on peut faire ce qu'on aime tout le temps :mrgreen:
Venez visiter mon Vide-Placards ;-) <-- nouveautés de la rentrée!/en cours/
Image
Avatar de l’utilisateur
La Fée
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 279
Enregistré le: 03 Jan 2010 21:06
Localisation: Grenoble
Véhicule: Kia Picanto

Publicité

Re: Emmission Capital du 28 Mars 2010

Messagepar randrian le 03 Mai 2010 16:36

Certes mais l'idéal est d'arriver à joindre sa profession et sa passion.......ce qui peut etre un lien entre la reussite scolaire et professionnelle

scolaire car les études ont été mises en liaison avec sa passion
professionnelle car l'exercice de son metier peut avoir comme objectif la réalisation de ses projets les plus osés
le permis?peut etre......
L'autonomie,je dis oui.
mon bébé?une ford RS1600I de 1983.....
http://fr.youtube.com/watch?v=TtDTmUr2HJQ
Avatar de l’utilisateur
randrian
Enseignant(e)
Enseignant(e)
 
Messages: 1305
Enregistré le: 30 Juil 2006 18:19
Localisation: en provence(pour les vacances) à Paris (pour les soucis
Véhicule: ford escort RS 1600 I ABA2J

Re: Emmission Capital du 28 Mars 2010

Messagepar Pinguicula le 05 Mai 2010 12:42

De toute façon à l'heure actuelle, il n'y a plus beaucoup de gens qui s'épanouissent dans leur métier à tous les niveaux et celà à cause de la pression économique grandissante de jour en jour. C'est la productivité qui compte et c'est tout. Celà va être de plus en plus terrible avec les économies des états qui vont s'éffondrer dans un avenir proche. L'asservissement de l'individu sera à son paroxysme.
Pinguicula
Habitué
Habitué
 
Messages: 136
Enregistré le: 23 Nov 2008 17:49
Localisation: Franche-Comté
Véhicule: à Pattes .

Re: Emmission Capital du 28 Mars 2010

Messagepar Eagle4 le 05 Mai 2010 14:03

La Fée a écrit:Je ne suis pas d'accord avec toi Eagle:

Certains enfants ont des facilités a l'école et/ou dans des matières qui font que même en travaillant peu (voir pas) il réussissent très bien et/ou mieux que d'autres qui ont pourtant passer le double/triple/... de temps a travailler.

D'un autre coté un enfant "de base" (rien de négatif la dedans, c'est juste pour exprimer dans la suite de mon explication un profil type, l'enfant qui n'a pas de facilité particulières, mais qui passe du temps a travailler ses devoirs, etc) peut réussir plus ou moins bien selon plusieurs facteurs extérieurs:
A pourra travailler des heures sans comprendre, avec une mauvaise méthodo, mais pas d'entourage pour l'aider (parents ne suivant pas les devoirs, parents ne comprenant pas le travail demandé, etc...)
B avec les mêmes problèmes de compréhension, mais accompagné d'un support (parent ou "aide au devoir") pourra acquérir une bonne méthodologie de travail et s'en sortir plus facilement que A (avec les même "difficultés" a l'origine que A)
C toujours avec les mêmes problèmes de compréhension, mais suivi par un prof particulier (ou un parent qui fait travailler la matière) pourra acquérir la méthode ET réussir a comprendre la matière qu'il ne comprenait pas si le prof arrive a lui amène de la manière dont lui peut le comprendre.

Réussir pour un élève peut donc dépendre de la manière dont il a été ou non accompagné...et pas seulement de sa bonne volonté a travailler ;-)

(Attention, je ne dis pas que pour réussir il faut être accompagné, je tente juste de mettre en avant que ces différences peuvent amener certains a des parcours différents)

Edit: pinguicula a posté entre nous!
Je ne pense pas que Eagle voulait soulever la partie "post-bac", mais pluS la partie "reussite dans le cursus scolaire (de la primaire au lycée)?


C'est sûr : nous ne sommes pas tous des génies en dessin, en math. Nous ne partons pas avec les mêmes chances c'est indéniable. Mais justement le travail permet de niveler ces différences :wink:

Car être "doué" ne signifie pas que sa voie est toute tracée. Un "moins doué" travailler fera mieux ou aussi bien car il aura une motivation une envie de réussir. Combien de famille d'émigrés ont des enfants plus diplômés que leurs parents ?

Après il est évident qu'avec une mauvaise "façon de travailler" on n'arrive pas à grand chose ou au prix d'efforts disproportionnés. Mais cela est valable pour tous et quel que soit le sujet.


Pinguicula a écrit:Le travail ne fait pas tout.... Le porte monnaie une grosse partie aussi pour ceux qui envisagent des études supérieures. Donc nous ne sommes pas tous égaux en ce qui concerne la réussite scolaire, je peux en témoigner puisque j'ai du renoncer à un cursus faute de moyens financiers suffisant, et pourtant j'etais travailleur.
Vous nous sortez un discours à la Sarkosy Eagle4... En gros fermer les yeux sur des réalités de tous les jours. La volonté c'est trés bien mais ce n'est pas celà qui paye les loyers à 500 Euros dans une grande ville, les transports, les livres,les frais de scolarité, et les tas d'autres frais annexes.
Je suis désolé de vous le dire mais tout le monde n'a pas les memes chances, meme travailleur.
C'est assez ahurissant de lire de telles choses de la part d'un enseignant en 2010 en France, alors que le pays traverse une crise grave. Vous devez sortir d'une famille vernie de la capitale pour dire des choses pareilles.


Et bien si le travail fait tout, ce sont les valeurs qui m'ont été inculquées, mon exemple :

A 18 ans, en Fac d'histoire pour me payer les frais de scolarité, livres, hébergement je faisait le livreur 16h par semaine et 8h le samedi pendant 2 ans jusqu'à l'obtention de mon Deug.

J'ai choisi de quitter l'université car n'y voyant rien d'intéressant pour bosser à plein temps de le transport. La boite m'a formé aux permis du groupe lourd et J'ai capitalisé en travaillant pendant 4 ans + de 220h/mois pour financer mon permis D dans l'optique de devenir enseignant groupe lourd.

Quand j'ai passé mon BAFM je suis resté 10 mois sans revenus pour assurer la continuité de ma formation suite à un licenciement. Pour ce faire j'ai dû vendre beaucoup de biens perso.

Après c'est sûr que c'est bien plus facile de se dire qu'il suffit d'être dans un milieu favorisé pour évoluer et réussir :roll:

Par contre "se sortir les doigts", se remettre en question, mouiller la chemise pour atteindre ses objectifs et faire des sacrifices là c'est difficile et souvent douloureux. Mais la récompense est au bout du chemin.

Mais comme actuellement la société aseptise tout, il faut une conformité, une uniformité cela fini par un nivellement par le bas.

Dans les entreprises valoriser le travail est "mal vu" et suscite la jalousie des collègues. Car le problème est bien là : La réussite génère de la colère, de l'envie au lieu de faire naitre de la motivation pour faire la même chose.

Quant au rôle de l'enseignant il n'est pas là pour assurer tout le "boulot" de l'apprenant. L'enseignant positionne l'apprenant dans une situation lui permettant d'atteindre un savoir ou savoir faire qui lui serait inaccessible seul ( Notion de zone proximale de développement de L. Vigostky). Mais c'est à l'apprenant de travailler pour atteindre cet objectif. L'enseignant est un "guide", une personne ressource et non un larbin qui se tappe tout le boulot.
L'Homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois...
Eagle4
Enseignant(e)
Enseignant(e)
 
Messages: 79
Enregistré le: 13 Mar 2008 17:58
Localisation: 3éme planète du systême solaire
Véhicule: Non renseign

Re: Emmission Capital du 28 Mars 2010

Messagepar La Fée le 05 Mai 2010 15:06

Eagle4 a écrit:Car être "doué" ne signifie pas que sa voie est toute tracée.

C'est bien ce que je disais, chaque parcours est différent.

A 18 ans, en Fac d'histoire pour me payer les frais de scolarité, livres, hébergement je faisait le livreur 16h par semaine et 8h le samedi pendant 2 ans jusqu'à l'obtention de mon Deug.
je ne voudrais pas "dénigrer" la fac mais prendre un emploi à coté de ses études est plus facile en parcours type fac qu'en prépa par exemple, où les horaires sont pluS soutenus et la quantité de travail demandé pluS importante.
Un autre exemple: en écoles privées (grandes écoles d'ingé, de commerce par exemple), là prendre un travail annexe est bien sur possible mais vu le coût de ces formations ne suffit pas pour payer études, logement, etc.

Après c'est sûr que c'est bien plus facile de se dire qu'il suffit d'être dans un milieu favorisé pour évoluer et réussir :roll:
Je ne vois pas où tu as lu qu'il suffisait d'être d'un milieu favorisé pour réussir? On tente simplement de dire que les moyens peuvent t'ouvrir des possibilités ou a contrario te fermer certaines voies.
Réussir dans une voie dépend de soi (et encore, selon les profils, cf.mon précédent post), mais avoir accès a celle-ci n'est pas toujours de notre ressort.

Quand j'ai passé mon BAFM je suis resté 10 mois sans revenus pour assurer la continuité de ma formation suite à un licenciement. Pour ce faire j'ai dû vendre beaucoup de biens perso.
Mais quand tu es en "formation initiale" (comprendre jeune étudiant), ces biens là tu ne les possèdes pas encore.
Venez visiter mon Vide-Placards ;-) <-- nouveautés de la rentrée!/en cours/
Image
Avatar de l’utilisateur
La Fée
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 279
Enregistré le: 03 Jan 2010 21:06
Localisation: Grenoble
Véhicule: Kia Picanto

Re: Emmission Capital du 28 Mars 2010

Messagepar Pinguicula le 06 Mai 2010 09:27

Tu as une position assez arriviste Eagle4 je trouve parce que tu ne regardes visiblement qu'à ton cas d'après les explications que tu donnes.
Mais la societé économiquement repressive telle qu'elle a été instaurée depuis quelques années maintenant ne permet plus forcément le meme parcours que toi. Le but actuel c'est faire trimer le travailleur le plus possible, l'exploitation maximale des individus est l'unique objectif pour faire des economies.
Vas voir dans certains secteurs comme l'industrie où des gens "s'étant fait une place" en quelques années il y a 10 ans encore n'ont plus aucune progression de salaire depuis que cette crise bidon a été décidée afin d'enrichir toujours plus les mêmes. Il y a des gens qui n'ont pas tellement les pieds sur terre je trouve des fois dans leurs discours sans vouloir te vexer. C'est surement parce que je suis issu d'une région industrielle sinistrée.

Lorsque je disais que le travail ne faisait pas tout, je parlais du travail scolaire, parce qu'à l'heure actuelle il y a des tas d'étudiants qui meme trés travailleurs ne trouvent plus de petits jobs pour financer leurs études. C'est celà que sous entendais aussi. Je me doute bien que les étudiants de famille aisées n'ont pas à se soucier de travailler pour financer leurs études.
Pinguicula
Habitué
Habitué
 
Messages: 136
Enregistré le: 23 Nov 2008 17:49
Localisation: Franche-Comté
Véhicule: à Pattes .

Précédente

Retourner vers Le Bar

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

Intégration design réalisé par ikiWeb Communication

Votre partenaire en pièces remorques: Code-Remorques.fr