Forum-Permis






La galère, la spirale de l'échec, mais la volonté qui reste

Tout ce qui concerne la conduite supervisée.

Re: La galère, la spirale de l'échec, mais la volonté qui re

Messagepar Curtis le 04 Mai 2016 15:54

Salut,

Glxblt76 a écrit:Bonjour et merci pour vos conseils.

J'ai vu le médecin et il m'a prescrit des anxiolytiques. J'ai déjà été sous anxiolytiques il y a quelques années pour des troubles apparentés. Je suis naturellement sujet à l'angoisse et l'alprazolam (ou Xanax) a une grande efficacité sur moi même à faibles doses.



perso je me méfie des anxiolytiques, ça peut aider sur le court terme mais ça risque d'induire des nouveaux problèmes, genre dépendance, somnolence, troubles de la mémoire, du comportement si le traitement dure trop longtemps ( à priori faut pas dépasser 12 semaines ),

quoiqu'il en soit il faudra quand même continuer de bosser les leçons de conduite, même en étant non angoissé/stressé l'examen reste délicat, t'as des candidats parfaitement relaxés qui vont échouer quand même à cause d'une distraction, d'une erreur d'analyse de la situation, d'une mauvaise application de la réglementation ( vitesse, priorité ),

souvent c'est la confiance qui fait défaut au candidat, ou alors il se dévalorise trop facilement, il imagine toujours le pire, peut-être que tu devrais bosser le mental, comme un sportif qui prépare une compétition, la confiance ça se travaille,

là t'es en conduite supervisée, ça te donne l'avantage de rouler quand tu veux avec ton accompagnateur, même si tu échoues à l'examen continue de bosser, en variant les parcours, voire en recherchant la difficulté ( il faut sortir de ta zone de confort, en roulant dans des endroits un peu plus complexes, type intersections compliquées en centre ville, beaucoup de passages piétons, des successions de rond-points ), des parcours qui vont endurcir ton mental et peut-être réduire ton anxiété naturelle lors de l'examen ( grâce à l'augmentation de la confiance et un meilleur mental )
Curtis
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 463
Enregistré le: 04 Mai 2015 20:03
Véhicule: Clio 1.2 essence
Permis B le: 03 Fév 1999

Publicité

Re: La galère, la spirale de l'échec, mais la volonté qui re

Messagepar jenyfer89 le 06 Fév 2017 15:33

Glxblt76 a écrit:Bonjour,

J'ai par trois fois dans ma vie tenté d'arriver au bout du parcours du combattant, pour le moment sans succès.

Mon profil : une personne réfléchie, ayant de bonnes capacités d'abstraction et de conceptualisation, mais plutôt distraît, rêveur, maladroit. J'ai eu un bon parcours d'études, pas trop de difficultés de ce côté là.

La première fois j'ai tenté de passer par la conduite accompagnée vers 17 ans. J'ai raté le code trois fois, dont deux pour problèmes stupides (un pour oubli de carte d'identité, un pour décalage de télécommande). L'auto-école m'a quand même fait faire des heures de conduite, mais après 25h j'avais toujours du mal à tenir une ligne droite. Premier abandon, sans code ni permis.

La deuxième fois, vers 22 ans, je me suis acharné. J'ai raté deux nouvelles fois le code (une fois parce que j'ai oublié mon portefeuille contenant ma carte d'identité dans le bus me menant au centre d'examen, l'autre fois parce que l'auto-école avait oublié de me consigner) puis je l'ai eu. J'ai fait une cinquantaine d'heures de conduite, ça a été laborieux, pénible, difficile. Ca n'allait jamais, le problème n'était jamais le même, c'était ou trop ou pas assez. On me disait que je n'arrivais pas à faire mes contrôles, après on me disait que je regardais trop. Quand les contrôles allaient, on me disait que je prenais pas bien mes ronds points. Quand je prenais bien mes ronds points, je ne mettais pas les clignotants au bon moment. Quand je les mettais au bon moment, je ne faisais plus bien les contrôles ... Mais bon au final mon auto-école m'a présenté au permis. Bilan : 16/30 avec deux erreurs éliminatoires concernant des problèmes que je n'avais jamais eu avant. Le stress m'avait pourri le passage. Me sentant incapable, deuxième abandon, avec le code mais sans permis.

Puis plus récemment j'ai repris, à 27 ans. Je connais tellement par coeur toutes leurs diapos, je flaire à l'avance leurs pièges. En un mois j'ai eu mon code, sans vraiment réviser. Puis je suis parti en conduite supervisée, ma copine ayant plus de cinq ans de permis. J'ai eu une fenêtre pour apprendre à conduire et faire mes erreurs. Au rendez-vous de conduite supervisée on ne m'a donné que 6h de leçons qui se sont plutôt bien passées hormis, encore et toujours, le stress. Et à la dernière leçon, juste avant le permis, je me mets à déclencher sans le vouloir les feux de route en même temps que le clignotant parce que le geste est un peu différent sur la Clio 4 du permis que sur la 407 sw sur laquelle je fais ma conduite supervisée.

Et EVIDEMMENT, j'ai eu le problème A CHAQUE FOIS que j'ai actionné le clignotant pendant le permis. De plus, l'inspecteur a pilé à un stop au moment où j'allais freiner. J'admets que je l'ai vu un peu tard, mais je l'ai vu. De plus c'est pardonnable dans un paysage bourré de signalisations dont on ne sait pas si elles nous sont destinées ou si elles sont destinées aux routes voisines. Et c'est un stop à moitié effacé sur une route principale. Il m'a compté une erreur éliminatoire pour ça, score 19/30, on monte un peu par rapport à la dernière tentative ...

BILAN : Je suis dégoûté mais je suis déterminé à me venger. Et cette fois je n'abandonnerai pas. La conduite supervisée est ce qui a le mieux marché pour moi. Mais il reste un obstacle c'est l'examen. En conduite supervisée j'apprends à conduire. Je n'apprends pas à passer le permis et j'ai réalisé pendant l'épreuve que savoir conduire et savoir passer le permis sont deux compétences différentes.

Que faire ? Je sous-performe par rapport à ce que je sais faire pendant le permis et je ne suis pas entraîné à "faire exprès de montrer" que je regarde etc. Comment surmonter le stress ? Je suis dans une spirale de l'échec et je n'arrive pas à positiver parce que je me dis que quoi qu'il arrive il suffit qu'il me passe par la tête une et une seule pensée qui me détourne de l'objectif en 35 min pour repartir sur les listes d'attente et poursuivre la galère ...

Une bouteille à la mer d'un galérien qui rame depuis 11 ans ...


Bonjour,

En lisant le post, j'ai l'impression de me voir.
Bon l'examen en moins, puisque je n'est encore jamais eu de date d'examen.

Je suis une grande stressée de la vie. Un rien m'angoisse.

En ce moment, j'essaie de corriger des erreurs, et une fois corriger, je fais d'autre erreurs, sauf que les nouvelles erreurs que je fait, son des erreurs jamais commise auparavant.

Je suis dans une période, ou je m'énerve au volant, alors qu'au départ, mal grès mes angoisses, j'arrivais a me contrôler. Et puis comme je suis en plein dans mon apprentissage du permis depuis maintenant un peu plus d'un an (a partir de ma date d'obtention du code le 15 décembre 2015, mais je suis inscrite au permis depuis mes 17 ans, j'ai maintenant 30 ans), je commence sérieusement à péter un câble.

L'été dernier, j'était plus que prête a le passer, et la c'est dernier temps c'est meme pas la peine de me donner une date, j'estime que c'est catastrophique. Le moniteur essaie de me rassuré en me disant, que ce n'est pas si grave que ce que je pense mais que c'est quand meme dommage, de faire autant d'erreurs.

Pendant mes trois premiers mois de conduite supervisée, le moniteur me répété sans cesse a chaque fin d'heure de conduite avec lui (une heure par mois) que je pouvais demander une date d'examen, sauf que pendant les heures de conduite, il me répété "éliminatoire" tout les 10 seconds.

Cela fait 2 mois, qu'il ne me dit même plus "éliminatoire", mais ce n'est jamais assez bien.

Je suis quelqu'un (sans me vantée) d'assez intelligente, sauf qu'a force de me rabâcher systématiquement tout le temps la même chose, je fini par ENFIN réussir à bien faire les choses. Et durant ma dernière heure de conduite, j'ai voulu bien faire, mais le moniteur m'a demander de faire d'une autre façon, juste parce qu'il en avait envie. Exemple, je vais pour prendre l'avant dernière sortie d'un rond point (rond point a 5 sorties) je vais donc pour me mettre à l'intérieur du rond point et a la dernière minute, il a pris le volant en me disant "oh bah, pas la peine de se mettre au milieu du rond point, car de toute façon il n'y a personne, donc tu peut le prendre comme tu veux, intérieur ou extérieur". Autre exemple: il était au téléphone (comme bien souvent), il m'explique vite fait, que je dois me garé en marche arrière, je le fait donc, et toute fière de moi, sans son intervention, j'avais réussi du premier coups. Au moment, ou il raccroche au téléphone, il me sort "ah, bah, tu aurait pu le faire en plusieurs fois, ce n'était pas grave". Franchement, je ne comprend pas ce qu'il veut que je fasse.
:arrow: code obtenue le 15 décembre 2015
:arrow: 20h de conduite effectuée avec le moniteur du 9 janvier 2016 à fin mai 2016
:arrow: début de la conduite supervisée début juin 2016
:arrow: 27éme heure de conduite supplémentaire effectué avec le moniteur le 26 janvier 2017
:arrow: 28ème heure de conduite supplémentaire à effectué le 13 février 2017 et 29éme heure de conduite supplémentaire à effectuer le 8 mars 2017 :(
:arrow: a la recherche d'une nouvelle auto école
jenyfer89
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 22
Enregistré le: 15 Sep 2016 11:54
Véhicule: Non renseign

Précédente

Retourner vers Conduite supervisée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

Intégration design réalisé par ikiWeb Communication
cron