Forum-Permis






La vitesse sur la route

Vous passez votre code ? Des conseils ?

La vitesse sur la route

Messagepar patoroute le 18 Déc 2015 23:17

Bonsoir,

Ce sujet pour discuter un peu de la vitesse (ou de l'allure) sur la route en règle générale.

Bon, on a différentes règles à ce sujet, énoncées dans les articles R413-1 à R413-19 du Code de la Route sur Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod ... e=20151218 et http://www.legifrance.gouv.fr/affichCod ... e=20151218). Ces règles concernent les les vitesses maximales autorisée, la maitrise de la vitesse (pour cette dernière, une fois les limitations respectées) et l'allure anormalement réduite.

J'en viens à un fait : de nombreux conducteurs, qui ont en principe eu leur permis, pensent que les vitesses maximales autorisées sont celles auxquelles ils doivent rouler et non pas ne pas dépasser. En gros, pour ces derniers, vitesse maximale et vitesse minimale sont confondues, sauf dans le cas où la limitation serait trop élevée puisqu'ils ralentissent pour leur sécurité.

Or, la vitesse maximale autorisée veut bien dire ce qu'elle veut dire : interdiction de dépasser la vitesse maximale fixée par la règlementation ou la signalisation, donc cela n'interdit pas de rouler moins vite que la vitesse maximale si on se sent plus à l'aise ainsi (lorsque les conditions atmosphériques, du véhicule ou du trafic n'imposent pas une réduction supplémentaire, je parle dans ce cas de maitrise de la vitesse), sans en abuser (allure anormalement réduite). Par exemple, je ne pense pas que rouler à 70 km/h sur une grande route soit une allure anormalement réduite. Si on doit rouler à allure anormalement réduite, autant allumer les feux de détresse pour prévenir les autres usagers. Le conducteur pressé n'a qu'à attendre le moment propice pour doubler.

Bon, je pense que l'être humain doit être pressé de nature (faut bien apprendre à se contrôler, sinon, ça devient n'importe quoi).

Cela dit, tous les conducteurs ne sont pas égaux face à la route. Quelle que soit leur ancienneté de permis, quelle que soit leur expérience de conducteur, il y a des conducteurs très à l'aise avec la vitesse et d'autres moins.

Déjà, tous les conducteurs n'ont pas la même appréciation de la maitrise de la vitesse (sur chaussée mouillée en ligne droite hors agglomération, certains rouleront à 90, d'autres à 80, d'autres à 70).

En revanche, une chose me gêne énormément dans l'enseignement et l'évaluation de la conduite automobile, car elles peuvent aussi être une cause du fait que de nombreux de conducteurs pensent que si toutes les conditions sont bonnes, ils doivent rouler à la vitesse maximale autorisée (indépendamment de la prise en compte de la période probatoire) et non pas en dessous. Cela semble encore d'actualité, car on demande au candidat de rouler au maximum autorisé quand c'est possible. Par exemple, un candidat au permis qui roule 10 km/h en dessous de la vitesse maximale autorisée tout le long de l'examen sera à priori ajourné pour allure trop basse. On lui reprochera de facto de manquer d'assurance. Mais l'assurance s'acquiert avec l'expérience, alors même si le candidat fait de la conduite accompagnée/supervisée, effectivement, il acquis un peu d'expérience, mais très peu en réalité, donc il peut manquer d'assurance (et l'assurance, ça peut prendre des années et des milliers de kilomètres pour l'acquérir).

Je pense qu'un conducteur qui manque d'assurance et qu'on ajourne pour avoir roulé sur 10 à 20 km/h en dessous de la vitesse maximale autorisée dans des conditions optimales est quelque chose d'inadmissible, et surtout, je trouve ça antisécuritaire. Un conducteur, mal à l'aise à 80, qui préfère rouler à 60-70, sera plus à l'aise et conduira surement mieux que s'il roule à 80.

Je ne dis pas qu'il ne faut rien dire à celui qui roule à 30-40 km/h sur une grande route hors agglo bien dégagée par temps sec, mais il ne faut pas non plus obliger à rouler dès que possible à la vitesse maximale autorisée.

Quand je conduis et qu'un conducteur devant moi roule plus lentement, je me dis qu'il a ses raisons, bonnes ou mauvaises, je m'en fiche. Je le double dès que c'est possible et c'est tout.

Pour dire tout ça, je me base sur mon expérience de conducteur et sur de la lecture de sujets sur divers forums.

Voilà pour ce long pavé ! :)
patoroute
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 10370
Enregistré le: 13 Jan 2014 22:13

Publicité

Re: La vitesse sur la route

Messagepar la-pendule le 19 Déc 2015 00:13

Salut Patoroute,

ça me fait très plaisir de voir quelqu'un qui partage en tout point mon point de vue à ce niveau.

Je suis on ne peut plus d'accord avec toi.

La vitesse maximale autorisée est en effet une vitesse maximale et rien n'interdit de rouler en dessous tant qu'on n'est pas dans un rapport dangereux (en effet 50 sur une route hors agglo à 90, ça devient dangereux).

En revanche, je ne pense pas que les automobilistes qui roulent à ces vitesses maximales pensent que ce sont les vitesses minimum, c'est simplement que la majorité des automobilistes veulent rouler le plus rapidement possible.

Preuve en est : les gens s'impatientent derrière les gens qui roulent plus lentement que les vitesses maximales, mais également derrière ceux qui roulent aux vitesses maximales parce qu'ils ne peuvent pas rouler à la vitesse qu'ils ont choisi !

Ma belle maman n'hésite pas à rouler régulièrement à 110/120 km/h sur la longue départementale à 3 voies (voie du milieu commune aux deux sens) entre Sablé-sur-Sarthe et la Flèche quand elle venait nous chercher à la gare de Sablé, et lorsque je lui faisais la remarque, elle me répondait "tu verras quand tu auras ton permis, on ne peut pas rester à 90 sur cette voie, c'est impossible".

Et c'est pour ça que je posais la question à Bzegui dans le topic des habitués sur la raison qui le poussait à aller le plus vite possible (je ne compare pas les deux exemples, Bzegui ayant indiqué respecter les limitations au maximum).

Car depuis que j'ai mon permis, j'ai fait 3 fois cette route dans les deux sens, et chaque fois je roule à 90 km/h sans aucun problème, je ne comprends absolument pas en quoi on ne "peut pas rouler à 90", est-ce que c'est physiologique ? Est-ce que c'est un problème mécanique ? En tout cas, je n'ai vu à aucun moment en quoi c'était gênant : je monte à 90 en passant mes rapports, je me stabilise à 90 en 5ème, puis roule, juste à faire gaffe à rouler bien droit, à être attentif à la route en cas d'imprévu et à anticiper les ralentissements éventuels.

C'est quand même beaucoup plus difficile de se déplacer en ville avec sa voiture (ah ah me revoilà avec ça :ptdr: ) que de rester à 90 km/h sur une route limitée à 90...

Quant au fait de rouler moins vite, bon, du coup je comprends que la plupart des gens ne le fassent pas : à partir du moment où la vitesse maximale leur semble difficile à tenir, le fait même d'évoquer d'aller plus lentement que cette vitesse maximale devient complètement loufoque.

Mais en effet, ceux qui souhaitent rouler plus lentement pour des raisons sécuritaires car ils se sentent mieux sur la route (appréhension de la route, difficulté à maîtriser son véhicule, chargement de la voiture important, volonté de moins consommer, désir de sécurité générale en ayant un champ de vision plus large et une plus grande distance d'arrêt, etc.) ne devraient pas être blâmés et devraient pouvoir le faire.

En ce sens, j'apprécie de plus en plus les autoroutes car avec trois voies, chacun peut aller à l'allure qu'il souhaite sans gêner les autres (sans excès dans les deux sens bien entendu, 50 km/h ou 250 km/h sur une autoroute, c'est extrêmement dangereux dans les deux cas).

Lorsqu'on lit les forums automobile, la plupart des gens qui indiquent respecter les limitations de vitesse sont considérés comme des gêneurs, et j'ai même lu plusieurs fois certains indiquer que lorsque personne ne respecte les limitations, c'est celui qui les respecte qui est dangereux car il est trop lent : que penser de celui qui roule plus lentement là encore...

Au début je n'étais pas rassuré sur les départementales et j'avais tendance à rouler à 70/80, et je me suis renseigné sur la vitesse minimum autorisée car je me suis demandé si je pouvais rouler à 60/65 dans un virage prononcé sur une petite départementale si je ne me sens pas à l'aise et la plupart des gens trouvent ça insensé.

Aujourd'hui je me sens beaucoup plus à l'aise et aller aux vitesses maximum ne me gêne plus vraiment, mais c'est vrai que je le fais principalement pour ne pas gêner les autres, car je me sens mieux à 80 qu'à 90.

Quant aux habitudes du permis de demander aux candidats de rouler toujours à la vitesse maximale pour montrer son assurance, je te rejoins tout à fait : rien de mieux pour faire rentrer dans la tête de tout futur automobiliste que la vitesse à adopter est forcément la vitesse maximale...
Avatar de l’utilisateur
la-pendule
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1299
Enregistré le: 03 Aoû 2011 18:13
Localisation: Anjou vignoble
Véhicule: Seat Leon 2

Re: La vitesse sur la route

Messagepar patoroute le 19 Déc 2015 01:50

Bonsoir La-Pendule,

Une réponse très constructive. :bravo:

En effet, rouler trop lentement est dangereux, c'est pour ça qu'il y a les feux de détresse pour prévenir dans ce cas-là (ça réduit les risques). :wink:

Rouler le plus rapidement possible en respectant les limitations, je l'ai fait, mais j'ai fini par me rendre compte que je devenais énervé, voir irascible au volant. Quand je sortais de la voiture, j'avais le pouls qui battait bien fort, parfois, je tremblotais, donc j'ai choisi de devenir calme (ce qui est plus en accord avec ma nature) et de ne pas me presser inutilement. :wink: En revanche, je ne collais pas. :wink:

110 km/h sur la nationale, je pense que c'est une allure soutenue sans être excessive, mais après, je trouve ça dommage de mettre en péril son permis pour quelques minutes gagnées. 90, même 80, ça se tient sans trop de soucis si l'on est calme et comme tu l'as dit, attentif à ce qui se passe.

La conduite en ville, je suis d'accord que c'est plus fatigant et que ça demande plus de concentration et d'attention que rouler sur la nationale.

Je ne sais pas si tu es déjà allé rouler sur les petites routes étroites, sinueuses et sans marquage. C'est moins fatigant que la ville, mais ça fatigue aussi (ralentir, se serrer pour croiser un véhicule, priorités à droite, nombreux virages sans visibilité...). Un conseil, n'y roule ni à 90 ni à 80, c'est assez dangereux, notamment à cause du problème de la visibilité et des véhicules venant en sens inverse qu'il faut gérer. Il faut se garder une marge suffisante pour freiner et s'arrêter si nécessaire.

Que les gens roulent au maximum autorisé, pas de souci pour moi, à condition qu'ils ne collent pas, c'est un minimum. :wink: Quand je ralentis parce qu'on me colle, c'est parce qu'on me colle de trop, car sinon, je ne suis pas trop embêtant bien que ça m'agace quand même. :wink:

Les autoroutes à 3 voies ou plus sont pas mal pour l'utilisation dont tu as parlé, en effet. En tout cas, pour ma part, je n'aime pas l'autoroute car j'aime prendre le temps si possible, j'aime pouvoir faire ma pause où et quand je veux, et puis il y a le charme du paysage (l'autoroute, c'est très monotone franchement). :wink:

Les sujets sur les limitations de vitesse, il y en a plein sur Caradisiac, on a de tout, les pros "no limit" et les pros "faut baisser les limitations". :roll:

Sauf sur l'autoroute où la vitesse minimale sur la voie la plus à gauche est de 80 km/h (et encore, dans des conditions où c'est possible), mais sinon, sauf panneau l'indiquant, il n'y en a pas, il faut juste ne pas abuser. :wink:

Le problème des candidats du permis, c'est qu'une fois le permis en poche, je pense que la plupart ne s'interrogent pas assez (voire pas du tout) sur le pourquoi de leur conduite. :?
patoroute
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 10370
Enregistré le: 13 Jan 2014 22:13

Re: La vitesse sur la route

Messagepar la-pendule le 19 Déc 2015 02:51

Pour les routes sinueuses et étroites sans marquage, je n'en ai encore jamais fait seul.

J'en ai fait en leçon de conduite, et j'avais énormément d’appréhension, je me retrouvais à 50 pour prendre les virages sans visibilité car j'avais peur de ce qui risquait d'arriver en face, mais depuis j'ai pris pas mal d'assurance donc je peux pas vraiment dire avec quelle appréhension je prendrais ce genre de virages aujourd'hui.

A mon avis je ferais gaffe mais en allant un peu plus rapidement et de façon plus fluide, mais comme je disais, plutôt à 60/70 qu'à 80/90, c'est certain.

C'est vrai que l'autoroute c'est moche et monotone, en plus c'est payant, et effectivement, on ne peut s'arrêter que sur les aires aménagées, mais ça a l'avantage d'être reposant, c'est toujours tout droit, on peut se concentrer un peu sur sa musique : en ville par exemple, je me suis rendu compte que je n'écoutais jamais la musique que je mettais sur l'autoradio car je suis trop concentré sur la route.

Puis là je vais me rendre à Paris bientôt, je prendrai une partie d'autoroute pour ne pas passer trop de temps sur le trajet car je pense que sinon ça sera trop long et donc dangereux à la longue (fatigue importante même avec des arrêts réguliers).

Effectivement je pense qu'on est en éternel apprentissage et qu'il est bon de remettre régulièrement sa conduite en question pour rouler de façon la plus sécurisée possible : il y a déjà assez de dangers potentiels sur la route pour ne pas en rajouter en étant un danger soi-même...
Avatar de l’utilisateur
la-pendule
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1299
Enregistré le: 03 Aoû 2011 18:13
Localisation: Anjou vignoble
Véhicule: Seat Leon 2

Re: La vitesse sur la route

Messagepar stormette le 19 Déc 2015 14:49

Bonjour,

Sujet intéressant :) J'avoue ne pas pouvoir prendre le temps de lire tout de suite vos réponses très complètes, mais je le ferai dès que possible/ Je tenais à vous donner mon point de vue de conductrice et surtout de monitrice.

J'apprends à mes élèves à rouler aux vitesses maximales autorisées dès que possible, pour plusieurs raisons.

D'abord, Patoroute tu parlais d'être à l'aise et se sentir en sécurité. Sur le fond je suis d'accord, mais comment se sentir à l'aise à 80 ou 90 si on est toujours à 70 ? Il y a un moment où il faut oser, il faut se lancer, pour constater que finalement 10km/h de plus ça ne change pas grand-chose, et si erreur il doit y avoir j'aime autant que ça soit en leçon avec moi que seul au volant d'une voiture que mes élèves connaissent peu. Ca les aide à prendre confiance en eux. Et pour certains, je suis obligée - pour les débloquer et qu'ils arrivent à gérer leur peur - de les emmener sur l'autoroute assez tôt, et les faire monter jusqu'à 110. Si ils sont capables de rouler à 110 sur une autoroute quasi déserte, ils seront capables de monter jusqu'à 50 en agglo quand c'est possible, etc...

Ensuite, il y a aussi une raison de sécurité. Oui, la vitesse tue, mais moins que le comportement des autres usagers. Sur toutes les routes que j'emprunte au quotidien, que ça soit en voiture perso ou en leçon, si on est pas aux limites max, on se retrouve avec un connard qui nous colle au derrière et qui s'impatiente. J'ai déjà été agressée en leçon pour ça, je le rappelle. Et une des trois règles d'or à respecter pour être en sécurité c'est ne pas surprendre. Sur une route que l'on connaît par coeur, qu'on emprunte au quotidien, et où on sait qu'on est moins vigilant, c'est surprenant de trouver quelqu'un qui roule à 40 au lieu de 50 alors que rien ne l'oblige à être à cette allure, si ce n'est un manque de confiance en lui-même et en ses capacités. Donc c'est dangereux par rapport à ceux qui sont derrière. Et sur autoroute ça crée des bouchons parfois, donc encore du danger. Les exemples sont nombreux...

Bref tout ça pour dire que j'apprends à mes élèves à décoder la signalisation routière, analyser les situations, adapter leur comportement, et avoir confiance en eux...
Enseignante de la conduite automobile et de la sécurité routière depuis 2014
Enseignante deux-roues depuis 2016
Avatar de l’utilisateur
stormette
Modératrice / Enseignante
Modératrice / Enseignante
 
Messages: 1944
Enregistré le: 14 Aoû 2010 11:54
Localisation: 91
Véhicule: Smart Fortwo, Coccinelle 2014, Suzuki GSE500
Permis A le: 0- 1-2016
Permis B le: 0- 1-2011

Re: La vitesse sur la route

Messagepar patoroute le 19 Déc 2015 15:22

Bonjour,

La-Pendule,

Quand je roule sur le réseau autre qu'autoroute et routes à chaussée séparées, je me fixe des paliers de limitations (ce qui ne m'empêche pas de respecter les éventuels panneaux de limitation de vitesse et d'apprécier les circontances pour ralentir).

C'est 80 km/h sur les grandes routes, 70 km/h sur les routes moins larges (deux voitures se croisent aisément sans ralentir, mais le croisement d'une voiture et d'un poids lourds/bus/tracteur nécessite de ralentir un peu en se serrant sans empiéter sur l'accotement), 60 km/h sur les routes où le croisement de deux voitures nécessite de ralentir un peu en se serrant sans empiéter sur l'accotement, 50 km/h sur les routes où le croisement de deux voitures nécessite de se serrer sur l'accotement. Ces paliers regroupent à priori tous les cas de figures. :wink:

Après, quand je ne connais pas la route, si j'ai pu étudier le chemin, je peux déjà avoir une idée de la vitesse à laquelle je pourrai rouler.

Les petites routes, on ne les abordent pas forcément beaucoup au permis selon l'endroit où l'on le passe, mais il faut avoir conscience que ce n'est pas une nationale. :wink:

On s'y fait, t'inquiète ! :wink:

L'autoroute, c'est sûr, tu n'as pas beaucoup de choses à faire. :wink: Pour ma part, j'adore le réseau secondaire car je commente un peu tout ce que je vois (panneaux, paysage, etc.).

Stormette,

Ah oui, on est très bavards avec La-Pendule ! :mrgreen:

Les colleurs, j'en ai toujours autant quand je roule à 80 que quand je roulais à 90. Là, le problème est le non-respect des distances de sécurité, trop peu sanctionnées à mon gout. :?

Effectivement, on peut être surpris par quelqu'un roulant sensiblement plus lentement, mais je pense que c'est surtout le cas si cet usager n'a pas averti avec ses feux de détresse.

Oui, c'est sûr qu'il faut se lancer un jour, mais pas brusquement quoi ! :!:

Enfin bon, quelqu'un qui roule à 40 au lieu de 50, ça ne me surprend pas trop, mais après, cela ne tient qu'à moi.
patoroute
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 10370
Enregistré le: 13 Jan 2014 22:13

Re: La vitesse sur la route

Messagepar la-pendule le 19 Déc 2015 16:07

Pour les gens qui collent, de toute façon ils collent même quand on va à la vitesse maximum, donc ça ne change rien : la grande majorité des gens roulent plus rapidement que les limitations de vitesse.

Si on voulait être logique, il faudrait que tout le monde roule au-dessus des limitations pour ne pas être dangereux, or désolé, mais perso je tiens à mes points donc c'est hors de question.

C'est un débat que j'ai souvent avec mon père dès que je lui reproche de dépasser les limites quand il me dit "mais si je roule aux vitesses légales c'est moi qui serai dangereux", je trouve que cette réponse n'est pas normale.

En revanche, je comprends qu'il faille rendre l'élève autonome quelle que soit sa vitesse et qu'il faut le mettre en confiance mêmes aux vitesses maximales.

Maintenant, je pense que la confiance avec les vitesses hautes vient surtout avec l'expérience de la conduite, et non parce qu'on conduit à vitesse haute pendant les cours : conduire à 80 ou à 90 sur une départementale toute droite, c'est pareil au niveau des manip, il n'y a rien de plus à faire.

Perso je roulais toujours en dessous des vitesses en auto-école, chaque fois on me le reprochait, et quand j'accélérais, je me faisais plus peur donc j'étais moins attentif à ce que je faisais, mais j'apprenais pas grand chose de plus.

En revanche, aujourd'hui, plus l'expérience vient, plus je me sens à l'aise aux vitesses maximales : c'est donc bien l'expérience qui m'a apporté la confiance à ces vitesses et non le fait d’être allé au max pendant les cours.
Avatar de l’utilisateur
la-pendule
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1299
Enregistré le: 03 Aoû 2011 18:13
Localisation: Anjou vignoble
Véhicule: Seat Leon 2

Re: La vitesse sur la route

Messagepar cloud le 19 Déc 2015 19:13

Bonjour à tous, je me permet de m'incruster :ptdr:

C'est vrai que le sujet est intéressant et ça permet d'avoir différents point de vue.
Mais du coup j'ai l'impression d'être bizarre parce que moi c'est l'inverse. J'ai intérêt à surveiller le compteur parce que j'ai tendance à rouler un peu trop vite (sans vouloir le faire exprès). Je sais pas si c'est l'habitude d'être en voiture avec mes parents, qui ont le pied lourd ou quoi. C'est la cas depuis mes premières heures de conduite.
Par contre, quand il fait nuit et que ce n'est pas éclairé, je roule en dessous des limites autorisées (sur les petites routes) parce que je suis moins à l'aise.

Comme l'a dit la-pendule, même quand on roule à la vitesse max autorisée, y'en a toujours qui collent de près derrière, c'est incroyable ça ! À croire que ça va changer quelque chose :x
cloud
Apprenti
Apprenti
 
Messages: 47
Enregistré le: 16 Déc 2015 21:12
Localisation: Alsace
Véhicule: 306 break essence
Permis B le: 24 Nov 2015


Retourner vers Code de la route

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

Intégration design réalisé par ikiWeb Communication

Votre partenaire en pièces remorques: Code-Remorques.fr

cron