Forum-Permis






La hausse du prix de l’essence change nos comportements

Actualité concernant: le permis, les radars, les accidents, les chiffres...

La hausse du prix de l’essence change nos comportements

Messagepar Milobc le 17 Avr 2012 13:23

Consommation. La hausse du prix de l’essence change nos comportements


La consommation de carburants en France a baissé en mars pour le deuxième mois consécutif et devrait fléchir sur l’ensemble de 2012. Une première depuis 2008, qui s’explique notamment par les prix records de l’essence et du gazole, forçant les automobilistes à mieux ou à moins conduire.

La consommation de carburants a baissé de 3,5 % en mars par rapport à mars 2011, après une diminution de 1,6 % en février, selon les chiffres publiés lundi par l’Union française des industries pétrolières (Ufip).

« Baisse significative »

Selon Jean-Louis Schilansky, président de l’Ufip, la consommation d’essence et de gazole en France baissera de 1 à 1,5 % en 2012 par rapport à 2011 si les prix à la pompe restent à ce niveau, ce qui est plus que probable. En 2008 déjà, la consommation de carburants avait diminué de 2,8 %, avant de légèrement augmenter en 2009, 2010 et 2011.

Pour l’Ufip, cette « baisse significative » de la consommation est notamment due aux prix de l’essence, qui volent de record en record chaque semaine. Alors que le gazole a atteint un sommet historique mi-mars, le litre de super sans plomb 95 a atteint le niveau inédit de 1,66 € et celui de sans-plomb 98 de 1,71 € au début du mois d’avril.

Eco-conduite

En conséquence, les automobilistes prennent moins leur voiture ou essaient de conduire de façon plus écologique. « Les automobilistes semblent avoir adapté leur comportement, indique l’Ufip. Les conseils d’éco-conduite sont entendus ».

La consommation diminue aussi en raison d’un parc automobile désormais moins gourmand en énergie, grâce à des véhicules plus efficaces. Et si le trafic des voitures demeure stable depuis dix ans, « il y a un point d’inflexion quand on passe au-dessus de 1,50 ou 1,55 € le litre », comme en 2008, relève de son côté le directeur de l’Union routière de France, Stéphane Levesque.

Trajets choisis

Le trafic des voitures devient plus sensible que celui des camions aux records de prix à la pompe, avec notamment une « contraction des trajets entre le domicile et les loisirs », selon Stéphane Levesque, qui représente l’ensemble des acteurs économiques de la filière route.

Les trajets vers le travail restent au contraire « contraints », et les Français continuent à se déplacer pour les vacances, « quitte à faire moins de déplacements une fois sur place ».

Moins d’accidents

Un changement de comportement au volant qui pourrait contribuer à la baisse du nombre d’accidents sur les routes. « À partir du moment où vous avez moins de consommation, vous avez moins de circulation et donc il n’est pas anormal qu’on ait moins d’accidents », souligne Stéphane Levesque. Le nombre de personnes tuées sur les routes de France a continué de baisser en mars (- 9 % par rapport à mars 2011), après une réduction historique de 25 % en février.


Source : Ouest France
Image

Mon Site Web : Image
Image
Avatar de l’utilisateur
Milobc
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 3376
Enregistré le: 14 Avr 2007 05:48
Localisation: Rennes (35)
Véhicule: Peugeot 206

Publicité

Retourner vers Actualité

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

Intégration design réalisé par ikiWeb Communication

Votre partenaire en pièces remorques: Code-Remorques.fr

cron