Forum-Permis






~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Ouverte aux jeunes à partir de 16 ans.

~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar Dreami le 02 Juin 2015 13:22

Bonjour ~. Je trouve qu'il n'y a pas trop de témoignages de personnes en AAC sur le forum, et je me suis dis, pourquoi je ne tiendrais pas un petit journal de bord jusqu'à l'obtention de mon permis de conduire. J'avais la détermination de le passer au mois de Juin, mais finalement, j'ai décidé de prendre mon temps, et d'y aller quand je me sentirais vraiment prête. Je vous souhaite une bonne lecture !

~ Dreami et son code de la route... Quelle histoire !!

Nous sommes en Avril 2013 quand tout commence. J'avais 16 ans et demi à l'époque. Après avoir cherché une auto-école, ma mère m'a finalement inscrite dans l'auto-école où elle a obtenu son permis de conduire vingt ans plus tôt, tout comme mon père. Du coup, je suis un peu connu par le gars de l'accueil, ancien moniteur et gérant de la partie administrative.

C'est à partir de ce moment-là que les leçons de code commencèrent. Mais à l'époque, je n'avais ni la motivation, ni la détermination de passer mon permis de conduire, je n'en avais pas très envie... Après trois leçons de code, j'y suis rarement retourné.

Au mois de Juin et Juillet, je n'ai pas pu m'y rendre car examen et longues vacances. Au mois d'Août, finalement, je décide de me prendre en main. Je me rends quasiment tous le mois d'Août à l'auto-école, pendant les cours, après mon stage... Je squattais la salle de code. J'y allais tous les jours, même le samedi matin à 8 h 00. Il y avait une bonne ambiance dans la salle. Le gars de l'accueil nous faisait rire. Pendant les vacances de la Toussaint, une amie à moi s'inscrit dans la même auto-école, nous y allions beaucoup d'heures tous les jours.

Le dernier vendredi qui précède la rentrée, le gars de l'accueil me demande à me voir à la fin de la leçon. Après celle-ci, il me tend un stylo et un papier. Je regarde le titre "Inscription à l'examen théorique". Oh mon dieu... Il rigole et dit "T'en a pas marre de venir perdre ton temps ici depuis 3 mois ? Haha!". Sous les yeux de mon ami avec qui j'avais l'objectif de passer le code avec me regarda signer.

Le lundi d'après, je refais une leçon, 12 fautes, pas terrible... Je remets en cause mon inscription. Je participe à l'heure de préparation avec un moniteur. Le lendemain, je me rendis à l'épreuve. Devant toutes les personnes toutes stressés, je relisais mon livre... J'étais très calme, détendue, zen... L'épreuve commence. Après en être sortie, je repris le cours de ma vie.

En retournant à l'auto-école le jeudi, j'appris que j'avais obtenu mon code de la route en 1 seul coup. Devinez qui a crié comme une tarée ? "YEAAAAH!!! MON CODEEE!!!!". Et le gars e l'accueil qui saute de sa chaise et qui fait une petite danse, haha ! Il m'a reprit ma carte de code et m'a dit "Tu viendras plus dans ton petit salon !". Ils m'auront poussé à passer le code, mais je l'aurai obtenu! Merci à eux haha ;) !

Le 05 Novembre 2013 a été ma journée d'obtention du code!
Modifié en dernier par Dreami le 02 Juin 2015 14:21, modifié 1 fois.
Image
Inscription auto école : Avril 2013. Code obtenu le 02 Novembre 2013.
Lâché en conduite accompagnée le 02 Février 2014. Reprise de leçon en Décembre 2014.
Premier passage du permis : 11 Janvier 2016. Echoué avec 16 points et 2 E.
Obtention de mon permis de conduire : 29 Avril 2016, deuxième fois avec 22 points.
Avatar de l’utilisateur
Dreami
Habitué
Habitué
 
Messages: 182
Enregistré le: 29 Mai 2015 20:26
Localisation: Aix-en-Provence
Véhicule: Clio 4 (A.E)
Permis B le: 29 Avr 2016

Publicité

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar patoroute le 02 Juin 2015 13:52

Bonjour Dreami,

Très bonne idée de nous retracer ton parcours de combattante! :lol:

Je vois qu'il n'est pas facile, mais que tu fais tout pour y arriver. :)
patoroute
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 10357
Enregistré le: 13 Jan 2014 22:13

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar Melissa20 le 02 Juin 2015 14:10

Coucou Dreami,

Je vais lire tes péripéties :lol: mais please, essaie de faire des paragraphes et de sauter des lignes pour que ça soit plus facile à lire, merci :wink:.

D'ailleurs, c'est pas ton travail ça Patoroute ?? :mrgreen:

J'édite: merci Dreami d'avoir pris en compte ma remarque :).
@Paroroute, vu la suite, j'ai bien fait :P, fin du Hs, désolée.
Modifié en dernier par Melissa20 le 02 Juin 2015 14:26, modifié 2 fois.
Melissa20
Expert
Expert
 
Messages: 741
Enregistré le: 25 Avr 2015 00:29
Véhicule: Non renseign

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar patoroute le 02 Juin 2015 14:14

Melissa20 a écrit:Coucou Dreami,

Je vais lire tes péripéties :lol: mais please, essaie de faire des paragraphes et de sauter des lignes pour que ça soit plus facile à lire, merci :wink:.

D'ailleurs, c'est pas ton travail ça Patoroute ?? :mrgreen:


Non, pas nécessairement. Quand je le signale, c'est vraiment quand les paragraphes sont super longs. Là, ça va encore selon moi.
patoroute
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 10357
Enregistré le: 13 Jan 2014 22:13

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar Dreami le 02 Juin 2015 14:19

~ Dreami apprends à conduire.

Le soir où j'ai obtenu mon code de la route, je me rendis à l'auto-école pour prendre des cours de conduite. Je remplis donc un planning. "Tu veux qui comme moniteur ?" me demande-t-on. En 7 mois, je les connaissais tous, mais je ne savais pas leurs manières d'apprendre, comment ils sont, etc... Ma mère demanda quelqu'un de calme. J'aurai pu m'inscrire à l'auto-école de mon village, mais nous avons évité de nous y inscrire, la seule monitrice ne faisait qu'hurler. Etant dans une auto-école avec une quinzaine de moniteurs, j'avais du choix ! On me donnera un seul moniteur. Je vais l'appeler P. !

Dès la première rencontre ? P. est un vrai clown, mais il avait l'air d'être un moniteur cool, assez calme. A la première heure de conduite, il m'a dit que 23h me suffiront. J'ai déja conduis avec ma mère sur un parking histoire de connaître l'embrayage, la boîte de vitesse, etc... Je m'en suis pas mal sorti sur la voiture de l'auto-école. Mes leçons commencèrent.

Ca se passait plutôt bien, mais j'avais toujours tendance à rouler trop sur la droite. "Allez, on va ramasser les champignons". Et lorsque nous faisions des vérifs, ça prenait une bonne moitié de la leçon. Je ne savais jamais à quel étape j'en étais avec lui...

Au bout de sixième heure de conduite, il partit en formation pendant deux semaines. Donc à la place, on me donna un nouveau moniteur. A première heure, il avait l'air assez sympa, assez cool. Nous l’appellerons O. Cette leçon m'aura marqué. A peine au bout de 600 mètres, il me reprit les pédales et me cria "Le volant n'est pas maîtrisé!".

Donc ? J'ai fais que du volant en ville, et quand nous reprenions les routes de montage pour me faire bosser le volant, je reprenais les pédales. Il m'arrêta sur le bord de la route. Il me demanda pourquoi mon siège était si éloigné.

Florence : Je mesure 1m75, j'ai de longues jambes!
O. : Tu es loin du volant en faite. Pour les jambes, oui j'ai vu ça ! Mais ta des petits bras quoi !
Florence : Je ne sais pas régler le volant.
O. : Mais il t'apprends quoi P. ? Les blagues du cirque Zavata ? *rigole*

P. disait blanc, O. disait noir. Vers la fin de mes vingt trois heures, P. me disait que j'étais en avance. Quant à O, il me disait que j'avais intérêt à reprendre des heures, qu'on me lâchera jamais en conduite accompagnée.

Un matin, j'en ai eu marre de ces deux moniteurs, je partis de pied ferme à l'auto-école. J'expliqua mon problème au gérant. Il me demanda qui était responsable de ma formation. Je leur répondis "Ben, j'ai eu P., et après, il y a eu O., donc j'en ai deux!". Vous savez ce qu'il m'a dit ? "Ecoute P. alors ! Il te connait mieux!". En sortant de l'auto-école, j'attendais mon moniteur P. Il arriva. "Alors Florence, ta des problèmes avec O. ? Oh mais t'inquiète, tu m'écoutes moi! Lui, il sert à rien!". Mais quel ambiance entre tous les moniteurs, je fus abasourdi. A

le leçon d'après, je revis O. Nous faisions des vérifs. "P. t'a pas apprit à ouvrir le capot ? Oh là là !!!". Bah non, j'ai du attendre la 21ème heure pour apprendre ce qu'il y a dans le capot, et à l'ouvrir ! A la fin de l'heure, il fut sincère avec moi. "Franchement, tu as d'excellentes bases, tu fais partis de mes meilleures élèves. C'est juste que tu es perdus entre moi et P. P. n'est pas un mauvais moniteur, il a juste été trop cool avec toi. J'ai été trop gentil.".

Deux heures de leçon plus tard, je fus lâché en conduite accompagnée. J'avais du mal avec la sécurité. P. disait "Oh mais ne vous inquiétez pas madame, pas la peine de reprendre des leçons, votre fille va régler ça en démarrant la conduite accompagnée! Sois prudente mistinguette!".

Grâce à O., j'ai pu me corriger dans mon installation au poste de conduite. Depuis toujours, je conduis le siège éloigné, mais le volant près de moi (j'ai de longues jambes, pardonnez moi! A chaque début de leçon, c'est des nains ceux qui me précèdent :') !!!). Je conduis le siège haut, et les rétros, je prends un petit temps à bien les régler. J'ai mieux compris les pédales, la boîte de vitesse, mes rétros...
Avec P., il était efficace pour les manœuvres et les vérifs.

Donc, entre le 20 Novembre 2013 et le 02 Février 2014, j'ai enchaîné 23 heures de conduite avec P. et O.
J'ai été lâché avec beaucoup de lacunes. J'ai appris peu de truc sur les rétros, les angles morts et le regard à balayer...

Au prochaine épisode, ça sera le début de ma conduite accompagnée ~ !
Image
Inscription auto école : Avril 2013. Code obtenu le 02 Novembre 2013.
Lâché en conduite accompagnée le 02 Février 2014. Reprise de leçon en Décembre 2014.
Premier passage du permis : 11 Janvier 2016. Echoué avec 16 points et 2 E.
Obtention de mon permis de conduire : 29 Avril 2016, deuxième fois avec 22 points.
Avatar de l’utilisateur
Dreami
Habitué
Habitué
 
Messages: 182
Enregistré le: 29 Mai 2015 20:26
Localisation: Aix-en-Provence
Véhicule: Clio 4 (A.E)
Permis B le: 29 Avr 2016

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar Dreami le 02 Juin 2015 15:05

Dreami commence à conduire avec sa maman ~

L'année où j'ai été lâcher en conduite accompagnée, c'était aussi le moment où je passais mon baccalauréat. Nous reviendrons à ce détail plus tard. J'étais en stage à cette époque.

Donc pour commencer ma conduite accompagnée, je faisais quelques trajets entre l'entreprise et ma maison. Nous faisions de la route et nous roulions un peu dans mon village. Peu à peu, j'ai commencé à ressentir les difficultés. Je me suis renseigné pour reprendre des leçons, mais le gars de l'accueil me disait que ça se corrigeait au fil du temps. Je maîtrisais ma voiture. Donc dès la première bêtise, je freinais à temps.

Ma mère ne m'emmenait pas en ville, nous avions peur. Elle me mettait vraiment la pression. Mais attention, plus les mois passèrent, plus je progressais, mais j'enchaînais toujours les bêtises à cause du regard. Je faisais le drive de Macdo, j'emmenai ma mère et mon frère manger au restaurant, au cinéma, je savais bien me garer, etc... Franchement, la route, je gérais !! C'est plus facile aussi !

Vers Avril 2014, j'ai eu mon rendez-vous théorique. Nous sommes tous dans une grande salle, le vidéo-projecteur et les moniteurs qui vous expliquent des thèmes de la sécurité routière, revoir les mauvaises habitudes à ne pas prendre, etc... Ma mère s'ennuya, "Mais c'est bon quoi, je connais tout par coeur". Quand ils ont parlé des mauvaises habitudes ou des erreurs qu'un élève d'AAC faisait, ma mère me regardait avec un grand sourire à chaque fois que ça me concernait.

Au mois de Mai 2014, je pris une décision pour l’intérêt de mon bac. J'ai décidai de mettre en pause ma conduite afin de me concentrer sur le bac et ne pas accumuler de stress. La veille de ma première épreuve, j'ai fini aux urgences à cause de mon bras. J'ai eu une tendinite au bras droit. Impossible pour moi de tenir le volant, j'avais vraiment mal, et je devais garder le bras au repos.

Donc au final, ça m'aura fait 3 mois sans conduire. Je recommençai un peu à conduire en Août dans les petites zones. Nous nous entraînions beaucoup. La rentrée approcha. Avec mon bac en poche, je suis rentrée en BTS Assistant de Gestion à 1h de transport. Le mois de Septembre, je n'ai pas pu conduire, je logeais chez mes grands parents. Finalement, je décidai de revenir chez ma mère à cause de leurs soucis de santé, même si je devais me taper plus de transport. Le temps d'un tour en ville, ma mère m'emmena à l'auto-école.
Image
Inscription auto école : Avril 2013. Code obtenu le 02 Novembre 2013.
Lâché en conduite accompagnée le 02 Février 2014. Reprise de leçon en Décembre 2014.
Premier passage du permis : 11 Janvier 2016. Echoué avec 16 points et 2 E.
Obtention de mon permis de conduire : 29 Avril 2016, deuxième fois avec 22 points.
Avatar de l’utilisateur
Dreami
Habitué
Habitué
 
Messages: 182
Enregistré le: 29 Mai 2015 20:26
Localisation: Aix-en-Provence
Véhicule: Clio 4 (A.E)
Permis B le: 29 Avr 2016

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar Dreami le 02 Juin 2015 15:59

Merci à tous de me le lire. Je profite de mon après-midi pour vous raconter rapidement. Demain, j'ai une leçon de conduite, et j'aimerais tenir ce journal de bord au jour le jour ;) !

----------------------------------------------------------------------------

~ Le retour de Dreami à l'auto-école !

Nous expliquions au gars de l'accueil mes soucis de santé, mon parcours, etc... Il m'annonça que P. avait démissionné. Ma mère était déçu, elle appréciait bien P. pendant le rendez-vous pédagogique. Mais heureusement, j'en avais un "de rechange". C'était O! Il était toujours là !

Ma mère insista sur la ville, que je devais faire que ça !!! Le gars de l'accueil me soutenait, et me disait que ça va aller, que c'était pas de ma faute avec P. et ma tendinite. Nous étions en Novembre 2014.

Début décembre 2014, ma première leçon avec O. arriva. Il sortit de l'auto-école avec mon dossier à la main.
O. : Pourquoi je dois te faire que de la ville ?
Moi : Je ne gère pas du tout en ville.
O. : Et comment se passe la conduite accompagnée ?
Moi : J'ai arrêté 4 mois, j'ai eu une grosse tendinite.
O. : Ah désolé, je vais voir où tu en es...

Quand je lui ai annoncé que de la ville, j'en ai vraiment peu fait, il avait l'air à la fois énervé et déçu. Mais il savait que ce n'était pas de ma faute. Ma mère ne voulait rien entendre, elle ne voulait pas m'emmener en ville. Je devais absolument tout revoir. Mes contrôles rétros, mes angles morts, les priorités à droite, les ronds points, conduire souple...

Lors du rendez-vous des 1000 kilomètres, nous faisions le point avec ma mère et O. J'avais encore de bonnes capacités, je devais juste les développer.

Tous les vendredis, en sortant de mon lycée, je devais courir dans le car pour retourner dans ma ville et aller conduire. Ma mère pensa que l'auto-école pourrait me faire conduire. Après deux heures catastrophiques, les progrès commencèrent.

Comment j'ai fais ? Je repris la conduite sur la Toyota Yaris de ma mère en parallèle de la clio 4 de l'auto-école. Je commençai à prendre confiance en moi, a acquérir de plus en plus d'aisance. Les deux autres heures furent vraiment bonnes. "Tu conduis vraiment bien !!! Mieux que l'année dernière!".

A la fin de l'heure, O. me disait "L'année dernière, tu avais de bonnes capacités, elles ont disparues pendant ta conduite accompagnée au début, et là, en leçon, ça va vraiment mieux!!!".

Fin Février, je pris une dernière leçon avec O., elle fut vraiment mais vraiment bonne. Je ne loupais aucune priorité à droite, j'étais à l'aise au volant. La particularité de O., c'est de klaxonner dès qu'il y a un abruti sur la route. Il adorait taper sur mon volant. "Quel con!!!" cria-t-il à chaque heure. En une seule heure de conduite, nous aurions pu aller à un mariage par exemple! Mon moniteur avait prit l'habitude de me "cocooner", me guider, etc... Quand il voulait me donner un trajet, du genre "Allez conduite autonome, allons à Intermarché pour remplir la voiture d'essence!". Je connaissais le chemin, donc je pris la direction, etc... "Va à gauche", "Va à droite", "Serre bien à droite dans le ronds-point", "Bien !!!", "Ca va!", "C'est bien!". Et à chaque fin de leçon, quand je voulais me garer "Laisse, je vais faire", "Mais O, je sais me garer!", "Ah, mais laisse, je fais".

Des personnes me faisaient peur. Quand vous êtes dans une voiture d'auto-école ou avec le macaron AAC au dos de la voiture, vous en avez toujours qui vous colle derrière, qui vous grille la priorité, qui vous klaxonne pour que vous avanciez... Avec ma mère, j'anticipais tous ses abrutis.

Une après-midi, vers la fin de la leçon, nous décidions de revenir au parking. Nous nous engagions sur une route en sens unique qui menait au centre ville. Les voitures venant d'une rue à droite avait un cédez le passage. En période de pointe, nous passions un sur deux, donc chacun son tour. Lorsqu'une voiture de la rue passa, ce fut donc mon tour. Mais celle de derrière décida de me griller la priorité. Nous roulions les vitres ouvertes.

Mec : Oh qu'elle est mignonne. C'est bon, je l'a laisse passé, héhé !
Moi : Merci !!

Le mec était tatoué de la tête aux pieds, tout percé et avait l'air ... bizarre. Je ne juge pas à l’apparence des gens bien sûr, mais il m'avait pas l'air net, j'avais très peur. O. me reprit les pédales.

O. : Excusez-moi, je vous rappelle que vous avez un cédez le passage!
Mec : Oh toi, pédale !
O. : Merci!

O. faisait avancer la voiture tout en le traitant "quel abruti!". Il m'expliqua qu'il avait peur qu'il descende de la voiture, etc. Au feu rouge, pas de bol, le mec arriva au niveau de ma portière. O. ferma les portes de l'intérieur, mais il ouvrit sa vitre.

Mec : Oh, je te laisse passé, tu me remercie pas ? Tu me traites d'abruti ?
O. : Vous avez pas vu le cédez le passage ? Puis vous étiez obligé de m'insulter de pédale ?
Mec : Les autos-écoles s'inclinent, moi je passe !
O. : Ah ben, d'accord!

Le feu vert passa. Il me demanda d'avancer.

Mec : On se reverra choupinette!!!

Il nous suivit jusqu'à l'auto-école. Je pris peur. "Lâche tout, je reprends les pédales!". Il me ramena chez moi et expliqua la situation à ma mère. Je ne sortis plus en ville pendant quelques jours. Je pris une dernière leçon, où j'ai fais une très bonne heure. Il m'annonça que j'avais repris mon niveau permis, que ça allait mieux, que je conduisais bien. Le gars de l'accueil me demanda si je voulais passer mon permis. Je lui annonçais que peut être. Et malheureusement, un événement va tout basculer. J'ai perdu mon grand-père début Mars... Je repris une pause dans ma conduite.
Image
Inscription auto école : Avril 2013. Code obtenu le 02 Novembre 2013.
Lâché en conduite accompagnée le 02 Février 2014. Reprise de leçon en Décembre 2014.
Premier passage du permis : 11 Janvier 2016. Echoué avec 16 points et 2 E.
Obtention de mon permis de conduire : 29 Avril 2016, deuxième fois avec 22 points.
Avatar de l’utilisateur
Dreami
Habitué
Habitué
 
Messages: 182
Enregistré le: 29 Mai 2015 20:26
Localisation: Aix-en-Provence
Véhicule: Clio 4 (A.E)
Permis B le: 29 Avr 2016

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar cmoicc le 02 Juin 2015 16:12

J'aime beaucoup l'idée!!!

Je lirai en entier un peu plus tard mais ça a l'air marrant! :bravo2:
Image
Code le 05/05/2014 (1er coup)
Permis le 28/07/2014 (1er coup 27/31)
Avatar de l’utilisateur
cmoicc
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 4565
Enregistré le: 23 Juil 2014 11:26
Véhicule: Clio 2 - 1,2 essence
Permis B le: 28 Juil 2014

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar Dreami le 02 Juin 2015 16:26

Pas de soucis ;) !

Dreami et la monitrice scolaire

Trois semaines après le décès de mon grand-père, ma mère me refit conduire petit à petit. Nous nous étions à peut près remise de cette épreuve assez douloureuse, et éprouvante. Nous faisions beaucoup de ville. Je tentais de faire des manœuvres, mais sans succès, c'était pas de la tarte. La dernière fois que j'en avais fais ,c'était avec P., mon premier moniteur. Rappelez-vous, je ne l'ai plus, il a démissionné de mon auto-école. Enfin bref, passons. Nous faisions entre 1 et 2 heures de route par jour, ça faisait beaucoup mais plus je conduisais, plus je progressais. Je faisais énormément de centre-ville, j'accompagnai ma mère aux boutiques, au centre commercial, etc... Je faisais plus attention aux piétons, mon défaut du regard était presque guérie !

Pendant les vacances de Pâques, alors que j'étais en ville avec des amies, je me rendis à l'auto-école pour reprendre des heures. J'avais annulé deux heures, il fallait bien que je les replace un jour. La secrétaire m'annonça que O n'était pas dispo. Je lui demandai n'importe quel moniteur, que je devais absolument conduire. Elle fut contente et me demanda "Même le samedi à 8h", je m'en fichais, c'est ce que je voulais, CONDUIRE !!! Motivée! On me donna une dame pour la première fois. Des élèves me disaient qu'elle avait l'air bizarre, mais qu'elle était vraiment cool dans la voiture.

La première heure arriva. Nous nous installions dans une 208, et pas une clio 4. Sa voiture de fonction était en panne. Allez hop, il faut s'habituer à la voiture. Elle lisait mon dossier. "Fragile!", "Problème intersection", "Problème boîte de vitesse". La monitrice ne regarda que les éléments de 2013, soit à mes débuts, elle voyait bien les feuilles où il y avait marqué "progrès", "excellent", "très bien!". Elle me remontrait la boîte de vitesse. Ca m'aidait bien, car entre la clio 4 et la Yaris, je redémarrais en troisième (allez y, rigolez bien ;)). J'ai même inventé les priorités à gauche à une certaine époque !! Nous commencions la leçon. "Ah, mets moi un cligno". L'endroit que j'emprunte toujours avec O., où il me le reprochait jamais, donc j'exécuta ses ordres. Elle me demanda de faire un angle mort à cause du fait que je tournai à gauche, je comprenais pas. Et elle commença à me parler de l'axe médiant. Imaginez ma réaction, ça me faisait penser à de la géométrie, la matière de l'école primaire que je détestais le plus. (Moi : HEIIIN ? (accent marseillais power!)). Elle me réexpliqua les angles morts, les manœuvres. Ca m'a bien aidé.

Je ne sais pas pourquoi, je commençai à perdre confiance en moi. "Allez, un petit cligno", "Un petit contrôle". Je faisais tout en même temps. Mais avec elle, j'ai appris ce qu'ils appellent, en A.E, "la chronologie". Avec ma mère, mes prochains trajets furent beaucoup mieux, et je me sentais encore plus à l'aise en ville.
Image
Inscription auto école : Avril 2013. Code obtenu le 02 Novembre 2013.
Lâché en conduite accompagnée le 02 Février 2014. Reprise de leçon en Décembre 2014.
Premier passage du permis : 11 Janvier 2016. Echoué avec 16 points et 2 E.
Obtention de mon permis de conduire : 29 Avril 2016, deuxième fois avec 22 points.
Avatar de l’utilisateur
Dreami
Habitué
Habitué
 
Messages: 182
Enregistré le: 29 Mai 2015 20:26
Localisation: Aix-en-Provence
Véhicule: Clio 4 (A.E)
Permis B le: 29 Avr 2016

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar lisa56 le 02 Juin 2015 17:31

Bonjour,

Témoignage intéressant et qui change des " Ai-je mon permis?". J'ai un fils de ton âge avec qui nous avons fait la conduite accompagnée. Un des ces quatre je raconterai.... :mrgreen:
lisa56
Habitué
Habitué
 
Messages: 114
Enregistré le: 15 Sep 2014 16:34
Véhicule: Non renseign

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar Dreami le 02 Juin 2015 23:22

Dreami et ses habitudes de sudiste

Je manque cruellement de confiance en moi, que ce soit en conduite ou dans ma vie de tous les jours. Comparé il y a quelques années, ça va beaucoup mieux quand même !

Après ma leçon avec la monitrice scolaire, je me rendis au bureau de l'auto-école pour payer de nouvelles heures. Le gars de l'accueil me salua dans la joie et la bonne humeur. Je vais vous expliquer quelque chose. Le gars de l'accueil tient absolument à ce qu'on garde les mêmes moniteurs. Quant à la secrétaire, elle s'en fiche, elle nous place le premier moniteur qui vient. Dans mon cas, si je n'ai pas eu 0 mais mais la monitrice scolaire, c'est par ce que j'avais dis que je m'en fichais du moniteur, car je voulais absolument conduire.

Donc le gars de l'accueil me mit O. Il me donna la feuille avec les horaires. J'aperçu "Leçon test examen". Je fus abasourdi. Je lui demandai "mais c'est quoi ça?". Il me répondit que c'est un sorte de rapport pour savoir où j'en étais. Je m'en fichais car je pouvais conduire avec ma mère tous les jours. "Puis si tu as un bon rapport, je te présenterai à l'examen". Je stressai... "Mais je ne me sens pas prête ..."

Gars de l'accueil : On t'a bien poussé à passer le code, et tu l'as eu ;) !
Moi : Bah... Ouais... Mais j'ai des lacunes...
Gars de l'accueil : Tu peux y arriver !

Je décidai de me concentrer, de bosser un maximum ma conduite. J'étais déterminée... J'ai oublié de mentionné quelque chose dans ce journal... Dès que je croisais un abruti, j'ai pris la très mauvaise habitude de crier en voiture. Et oui... Excusez pour ma vulgarité... "OH ******* !!!!*, "MAIS TU VAS AVANCER OUI! ******!". Je me sentais mieux... Mais vous comprenez que je n'allais pas faire éternellement ? Je me sens mieux quand je fais de la conduite commentée. C'est juste ma peur de saouler les autres... O. m'encourageait pourtant à continuer car c'était bien et que ça me permettait de rester concentrer, que ça me créer un climat de confiance.

Ne vous étonnez pas de mon vocabulaire, nous parlons comme ça dans ma famille... C'est carrément une habitude. Mais bien sûr, quand je vais au lycée, en entreprise, je sais me maitriser et rester professionnel. Alors que nous étions en ville avec ma mère, je m'arrêtai à un stop. Ma mère commença à rire.

Ma mère : Pourquoi tu t'arrêtes ?
Moi : Ben, c'est un stop !
Ma mère : TU ES CON OU QUOI ? C'EST POUR LES VELOS ?
Moi : Hein ?

Je redémarrais en faisant bien mes contrôles. Je m'étais plus rappelé des panonceaux sous divers panneaux. Ce qui était drôle, aucune voiture ne m'a klaxonné haha !!!

Le 27 Mai, j'ai eu une leçon de conduie avec O. Je ne l'ai plus vu depuis Février. Et la clio 4, je n'y avais pas touché puisque la monitrice scolaire avait une 208. Il avait l'air content de me revoir. En montant les escaliers qui menait au parking de l'auto-école, il me demanda : "Alors, tu en es où ?". La question que je ne voulais point entendre. "En faite, je ne sais pas" répondis-je.

Il lisait mon dossier, et me fit remarquer que les contrôles étaient importants. Rappelez-vous, la monitrice scolaire m'a fait la guerre avec les angles morts !! Nous montions dans la voiture, garé en créneau le long d'un mur. J'avais choisi le dernier créneau de la journée, car peu de monde dans ma ville. Mais j'avias oublié un détail... Les gosses sortent du centre aéré.

Préparez vos mouchoirs... Le centre aéré est sur le petit parking de l'auto-école !!! Youhoou !!! Déja, pour reculer un peu de mon créneau, ce fut la galère pour éviter les gosses, et pour sortir, encore pire ! Mon moniteur reprit les pédales le temps de sortir du parking, je n'y arrivais pas. "Allez, on a fait le plus dur !".

Il m'emmena dans un village... QUE JE DETESTAIS. Nous y allions souvent, mais voyez vous, je détestais... Des rues sérrés, des priorités à droite en masse, et on ne sait jamais où on doit tourner tellement c'est mal signalé. J'étais vraiment stressé, je fis des bêtises... J'ai redémarré 9 fois en troisième au lieu de la première. A la fin du leçon, O. me disait "Tu pourrais vraiment faire mieux, mais ton stress gâche tout ! Tu gères, tu conduis mieux que certaines personnes, tu conduis bien... Il faut que tu arrives à ne pas stresser. Je sais que c'est aussi facile à dire qu'à faire, mais je sais que tu en es capable ! Allez, ca va le faire !!!". Les deux jours à la maison, impossible de me détendre, je me sentais mal... Je m'étais trop mise dans la tête que je voulais le passer en Juin...

Le 30 Mai, ma mère m'accompagna à ma leçon test examen. O. me fit faire un parcours type examinateur. Je pense que c'est un peu mieux que la dernière leçon, mais c'est toujours bourré de fautes ... affreuses. Je n'étais plus moi-même ce jour-là... Au ronds-point, j'ai eu la flemme de mettre la troisième pour sortir à la première sortie et il y avait pas un chat dessus

. En faisant attention aux priorités à droite, pendant que personne arrivait, j'avance. Oh oups, une voiture grr ! En plein centre ville, dans un virage, en vérifiant sur la droite si des piétons ne s'engagaient pas pour traverser, j'ai faillit envoyer la clio dans les poteaux en fer...

Cool ? Et pour couronner le tout, j'ai accéléré comme une bourri dans la montée qui mène à mon auto-école.

Nous faisions le bilan. Mon problème est bel et bien le stress. Je dois me faire violence. Je dois me concentrer sur la route, ne pas me focaliser sur mes erreurs. Ma mère et O. m'ont dit que j'avais une bonne conduite, que je peux le faire!!! J'obtenu un avis défavorable, mais c'est pas grave, je me dis que ça me servira !

O. me suggéra de me présenter au permis quand même., peut être que le stress s'en ira ? Mais non, je ne voulais pas. Avec un avis favorable, les délais de présentation dans ma ville sont plus rapides. Avec un avis défavorable, c'est liste d'attente. Je préfère obtenir un avis favorable pour me lancer. Je ne retrouvai pas le gars de l'acceuil ce samedi-là, ce fut encore la secrétaire. Elle était fortement ingrate. "Bouge toi! On va pas te garder une éternité quoi!". O. l'a remit en place. "Tu dois conduire avec n'importe quel moniteur, c'est sur le stress que tu dois travailler! Oh je pense qu'une heure ou deux, ça peut le faire ! Secrétaire, essaye de l'a mettre avec moi quand même."

Dans le prochain billet de ce journal, je vous expliquerai mon heure de conduite qui se déroulera demain avec O. Bonne nuit à tous, et envoyez moi pleins d'ondes positives entre 18 et 19h ;) ! Bisous à tous !
Image
Inscription auto école : Avril 2013. Code obtenu le 02 Novembre 2013.
Lâché en conduite accompagnée le 02 Février 2014. Reprise de leçon en Décembre 2014.
Premier passage du permis : 11 Janvier 2016. Echoué avec 16 points et 2 E.
Obtention de mon permis de conduire : 29 Avril 2016, deuxième fois avec 22 points.
Avatar de l’utilisateur
Dreami
Habitué
Habitué
 
Messages: 182
Enregistré le: 29 Mai 2015 20:26
Localisation: Aix-en-Provence
Véhicule: Clio 4 (A.E)
Permis B le: 29 Avr 2016

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar Dreami le 02 Juin 2015 23:23

lisa56 a écrit:Bonjour,

Témoignage intéressant et qui change des " Ai-je mon permis?". J'ai un fils de ton âge avec qui nous avons fait la conduite accompagnée. Un des ces quatre je raconterai.... :mrgreen:


Bon courage à ton fils ! Hâte de lire ton témoignage si tu le fais ;) !
Tiens moi au courant, please ~ !
Image
Inscription auto école : Avril 2013. Code obtenu le 02 Novembre 2013.
Lâché en conduite accompagnée le 02 Février 2014. Reprise de leçon en Décembre 2014.
Premier passage du permis : 11 Janvier 2016. Echoué avec 16 points et 2 E.
Obtention de mon permis de conduire : 29 Avril 2016, deuxième fois avec 22 points.
Avatar de l’utilisateur
Dreami
Habitué
Habitué
 
Messages: 182
Enregistré le: 29 Mai 2015 20:26
Localisation: Aix-en-Provence
Véhicule: Clio 4 (A.E)
Permis B le: 29 Avr 2016

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar Dreami le 03 Juin 2015 11:58

Dreami, avant la lecon du 03 Mai

Depuis Mercredi, je n'ai plus conduis la Toyota Yaris. Nous prêtons la voiture à un ami. Je ne me vois pas conduire le Touran (quelle gros monospace). J'ai l'impression de conduire un bus avec... Hors de question que je conduise avec ça en ville. Du coup, j'attends que cet ami nous rende la voiture pour conduire. Je suis sous traitement depuis Samedi, et ça va vraiment mieux. Aujourd'hui, je me sens plutôt bien, j'essaye de m'enlever de la tête mon coté perfectionniste, que je dois absolument faire une leçon sans aucune fautes, etc... Mon but aujourd'hui est de réaliser une conduite en toute sécurité, dynamique et zen. Je suis assez excité car je retrouve également mon père que je n'ai plus vu depuis 3 mois (il est militaire, et vit à 800 kilomètres de chez moi !). Il n'est pas facile de ne plus être perfectionniste quand cette qualité, à la fois un défaut, fait partie de vous depuis toute petite. J'ai toujours été perfectionniste, surtout en entreprise ou à l'école. Le prochain billet de ce journal arrivera demain ou ce soir, je ne sais pas encore. Je vous raconterai ma leçon de conduite avec O. J'ai encore une leçon de conduite le 10 Juin, mais avec un moniteur que je ne connais point... Croisons les doigts, je sais que je peux le faire, que je peux y arriver. Je vais profiter de cette heure pour certainement revoir les manœuvres, et refaire de la conduite commentée pour m'instaurer un climat de confiance.
Image
Inscription auto école : Avril 2013. Code obtenu le 02 Novembre 2013.
Lâché en conduite accompagnée le 02 Février 2014. Reprise de leçon en Décembre 2014.
Premier passage du permis : 11 Janvier 2016. Echoué avec 16 points et 2 E.
Obtention de mon permis de conduire : 29 Avril 2016, deuxième fois avec 22 points.
Avatar de l’utilisateur
Dreami
Habitué
Habitué
 
Messages: 182
Enregistré le: 29 Mai 2015 20:26
Localisation: Aix-en-Provence
Véhicule: Clio 4 (A.E)
Permis B le: 29 Avr 2016

Dreami et la leçon du 03 Mai

Messagepar Dreami le 04 Juin 2015 10:04

Maintenant, je tiendrais ce journal à chaque heure de conduite, chaque trajet que j'effectue avec ma mère ~. Après vous avoir raconté mon parcours depuis mon inscription à l'auto-école, mon apprentissage, le début de ma conduite accompagnée et ma reprise de leçon, je vais vous raconter la suite de mon chemin vers le permis !

Dreami et les routes à virage (03 Mai 2015)

Je ne sais pas si je vous ai raconté, mais pour bosser au maximum le centre-ville, je faisais entre une heure et deux heures de conduite par jour en compagnie de ma mère. Vous allez me dire "Florence, c'est trop!". Au contraire, ça m'a été bénéfique tout au niveau de mes contrôles que de ma confiance en moi pour les trajets en agglomération. L'avis défavorable m'a bien réfléchir, m'a fait prendre conscience que je me suis trop précipitée. J'ai pris la décision de prendre mon temps.

Je suis prête à y consacrer mon été, sans pour autant me reposer et partir en voyage bien sûr. Mais que me réserve mes leçons en Juin ? Je ne sais même pas si je tiendrai ce plan là, je change tout le temps d'avis...

En arrivant devant l'auto-école, je m'aperçu que j'avais encore un peu de temps et qu'il n'y avait pas la secrétaire au bureau. Je décidai d'aller voir le gars de l'accueil pour lui raconter mon rendez-vous de Samedi dernier. Je lui disais que j'avais eu un avis défavorable car je stressai trop au volant. Il me disait qu'en effet, le permis me sera pas donné si je ne sais pas le gérer, que je sais conduire, que je ne dois pas passer mon heure à être parfaite, l'objectif est de se concentrer sur la route, etc... J

e lui demandai si je devais reprendre des leçons ou un permis blanc. Il me fit un clin d’œil et me déclara "Attends ta leçon de Mercredi prochain!". Il rajouta "Si t'arrive à faire une bonne heure, je te fais le papier pour aller au permis". C'est pas pour autant que je voulais me précipiter comme la semaine dernière. Mais je vous jure, si j'ai l'opportunité d'y aller, j'irai... ! Mais avant, je veux me sentir prête et moins stressé.

O. m'attendit dans la voiture. La jeune fille avant moi était assez naine... Devinez qui n'a pas réussi à s'asseoir sur le siège ? Hahaha ! Je conduis le siège éloigné, avec le volant près de moi. J'ai de grandes jambes, je sais ! Comparé à Mercredi dernier, pas de gosses... Ouf. Le début se passe plutôt bien, je gère les piétons, etc... Il me rapprocha cependant de rouler un peu trop lentement, de rester trop longtemps au stop.

O. : Mais pourquoi tu restes pas en première ?
Moi : C'est une habitude...
O. : Tu peux être au point mort, et repasser la première, ne reste pas 10 secondes au rond-point :)

Nous continuions le trajet jusqu'à un village. Je conduis un peu dans le petit village, un lotissement avec quelques priorités à droite. "Allez ici, c'est 50 !". J'ai pris l'habitude rouler à 30 dans les petits quartiers pavillonnaires, on n'est pas à l'abri des enfants qui peuvent jouer à cette heure-ci, etc...

Tout d'un coup, je voyais ma vitesse augmenté, elle passait de 38 à 52. Je pris peur. "Mais pourquoi ça accélère !!" paniquai-je. C'était O. qui mettait des coups d’accélérateur. Nous quittions le village pour emprunter une route avec beaucoup de virage. Ce n'est pas de la route de montagne bien sûr, mais ce fut tellement serré que je n'arrivai pas à rouler à 70 / 80. Je roulais plutôt à 40-50, même 30 ! Il me rappela la méthode : pas de visibilité, je relâche l’accélérateur, de la visite ,je peux accélérer.

Je ne me suis pas encore habitué au gabari de la clio 4, j'ai eu tendance à rouler trop à gauche. Il m'emmena dans un petit village, mais genre, tout petit village, des rues ultra serrer, etc... J'avais appris à manier le volant là-bas.

Moi : J'ai envoyé la voiture dans le mur, je m'en rappelle...
O. : Mais non, qu'est-ce que tu raconte,s tu l'as pas envoyé dans le mur!
Moi : Ah tu te rappelles ?
O. : Bien sûr, ta bien conduis là-bas !

Trêve de bavardage, les conneries commencent. J'ai confondu un giratoire avec un rond-point... J'ai cru qu'il fallait faire le tour, il me reprit sur le volant "Fais attention, c'est pas un rond-point!". Ouups, il n'y en a pas tellement dans le coin où j'habite. "Pourquoi tu es à 30 ?", je n'avais pas vu le panneau de fin de zone 30. Nous repartions à la ville.

Il me semble que la fin de l'heure s'est bien passé aussi. Au feu rouge, il me reprocha de ne pas me préparer pour le feu vert. Ce que je veux dire par là, c'est que je me remets au point mort, donc je laisse tranquille l'embrayage en gardant le pied sur le frein. Il me disait déjà "Prépare toi, passe la première". Et hop, feu vert, je peux repartir. Il appelle ça de la conduite dynamique. J'appelle ça abîmer l'embrayage pour rien, mais si l'inspecteur veut voir ça, je vais me plier à ça.

Nous rentrions au parking, j'ai géré mon démarrage en côte ! En voulant me garer, je voulais refaire une manœuvre, je ne pouvais pas sortir de la voiture. Pensant que j'étais trop prêt...

O : Mais tu es très bien comme ça !
Moi : Mais non, je ne peux pas sortir !

Il me disait que c'est l'élève d'a coté qui s'était garé trop près coté passager. Il passe le permis à l'heure où je vous écris, j'espère qu'il ne refera pas la même erreur ! Bref, nous faisions le débriefing.

O. : Alors, dans l'ensemble ,c'est vraiment pas mal du tout. Ta l'air de moins stressé depuis Samedi. Attention à la signalisation à cause du giratoire et de la fin de zone 30. Attention à la vitesse trop basse. Ma pédagogique est de te faire travailler tous les parcours. Ta mère veut que tu fasses que du centre-ville, mais tu galères beaucoup en périphérie de ville, donc fais des trajets comme ça avec ta mère. Tu conduis bien, j'ai un peu retrouvé ce que tu es capable de faire.

Il me parlait ensuite de mon heure de mercredi prochain... Je ne conduirais pas avec O., mais un nouveau moniteur.

O. : Tu vas voir, c'est vraiment de quelqu'un de très gentil ,qui te mettra à l'aise. Je te dis ça car je sais que tu vas stressé avant de monter dans la voiture ! A coté de P., ton ancien moniteur (rappelez vous, c'est le clown), c'est pire !
Moi : Comment ça, c'est pire ?
O. : Il parlait mal à ses élèves, mais je ne pense que tu t'en rendais compte.

C'est sur, il faisait souvent des blagues et c'était saoulant à la fin... Il me disait que ça allait le faire, que mon stress était en train de disparaître grâce à ce que je prenais, et que je m'étais vraiment bien amélioré en ville. Et pour une fois, il m'a laissé me garé ;) ! Mercredi prochain, je vous raconterai mon heure de conduite, et j'essayerai de reprendre des leçons avec O. !

Merci à vous de me lire, n'hésitez pas à commentez. Vos conseils sont la bienvenue !!!!! :)
Image
Inscription auto école : Avril 2013. Code obtenu le 02 Novembre 2013.
Lâché en conduite accompagnée le 02 Février 2014. Reprise de leçon en Décembre 2014.
Premier passage du permis : 11 Janvier 2016. Echoué avec 16 points et 2 E.
Obtention de mon permis de conduire : 29 Avril 2016, deuxième fois avec 22 points.
Avatar de l’utilisateur
Dreami
Habitué
Habitué
 
Messages: 182
Enregistré le: 29 Mai 2015 20:26
Localisation: Aix-en-Provence
Véhicule: Clio 4 (A.E)
Permis B le: 29 Avr 2016

Re: ~ Journal de bord - Le permis de Dreami

Messagepar patoroute le 04 Juin 2015 13:04

Coucou Dreami,

Je lis ton parcours avec beaucoup d'attention, que je trouve très intéressant. C'est vrai que de cette manière, on a l'impression d'être de l'aventure avec toi, comme dans un feuilleton. :)

Il y a un truc qui me fait marrer dans ton dernier message, c'est quand le moniteur dit qu'il veut voir une conduite dynamique. Bon, je te donne mon point de vue de conducteur (et même de piéton), mais quand je vois une voiture autoécole passer, franchement, je ne trouve pas que la conduite soit particulièrement dynamique, j'ai même l'impression que c'est une conduite trop lente parfois. :mrgreen:

Mais en tout cas, continue ainsi, tu es en bonne voie pour passer le permis. :wink:
patoroute
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 10357
Enregistré le: 13 Jan 2014 22:13

Suivante

Retourner vers Conduite accompagnée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

Intégration design réalisé par ikiWeb Communication