Forum-Permis






Conduite catastrophique cet après-midi

Ouverte aux jeunes à partir de 16 ans.

Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar Biroslo le 24 Juin 2016 17:04

Bonjour tout le monde,

J'espère que vous allez bien.

Je suis donc en AAC (avec un an et plus de 3000 km) et je viens de faire un aller-retour en ville horrible. D'abord, j'ai dû faire plusieurs essais pour sortir du garage et puis sur le chemin du retour je n'arrivais pas à repartir au feu vert (encore un démarrage en côte - je pensais les maîtriser...). J'ai dû changer de place avec mon accompagnateur et laisser tomber.

Est-ce que ça arrive d'avoir des jours "sans" comme ça ? C'est très déprimant. J'ai l'impression d'avoir fait un pas en avant et dix en arrière.

Merci de m'avoir lu,
Biroslo
Biroslo
Apprenti
Apprenti
 
Messages: 64
Enregistré le: 02 Juin 2015 17:27
Localisation: Lorraine
Véhicule: Mazda 2

Publicité

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar Curtis le 25 Juin 2016 03:41

Bonjour,

si c'est juste un problème de maîtrise mécanique, de l'embrayage alors c'est pas trop grave, il faut de l’entraînement, de la patience, pour bien sentir le point de patinage, être précis des deux pieds,

le plus important c'est de ne pas perdre ses compétences au niveau des contrôles ( rétros, angles mort ), de l'anticipation ( un regard bien mobile, aiguisé ), savoir bien gérer les rond-points, les changements de voies, l'insertion et la sortie d'autoroute, en gros c'est ça conduire, assurer la sécurité, le reste c'est pas trop grave si tu cales dans les démarrages en côte,

pour le démarrage en côte :

si c'est une essence il faut utiliser de préférence la méthode avec le frein à main, il faut accélérer et maintenir l’accélération avant de chercher le point de patinage, si tu sens que ça broute, que ça risque de caler alors il y a deux possibilités :

- soit tu as dépassé d'un chouilla le point de patinage et l’accélération est trop faible, il faut vite corriger pour rétablir l'équilibre : appuyer un peu plus sur la pédale d'embrayage et parallèlement accélérer un peu plus fort, puis ensuite recommencer la recherche du point de patinage, le broutage devrait s'arrêter

- soit le point de patinage est bien trouvé, mais l'accélération est trop faible, si la pente est très forte pour le démarrage en cote alors le moteur va caler si l'accélération n'est pas assez suffisante

l'idée c'est d'ajuster en permanence la position des deux pieds pour éviter et supprimer le risque de calage quand on sent qu'il va se produire, une voiture qui tremble, qui broute : la solution la plus simple c'est d'appuyer sur la pédale d'embrayage ( à fond, ou presque à fond, ça dépend du degré de broutage ), et ensuite tu accélères un peu plus fort et en parallèle tu remontes à nouveau la pédale d'embrayage pour trouver le point de patinage, si tu es très rapide des 2 pieds tu pourras alors récupérer facilement un mauvais démarrage en côte, la voiture ne calera plus, mais il faut de l'habitude et bien s’entraîner pour que ça devienne un réflexe,

j'utilise le plus souvent la méthode avec le frein à main pour le démarrage en côte, mais à plat tu peux aussi t’entraîner, le principe c'est de faire lever l'avant de la voiture ( le capot ), de bloquer la position des deux pieds une fois que le capot s'est bien levé, là ensuite tu abaisses le frein à main, la voiture va commencer à avancer, et ensuite tu gères les deux pieds en fonction des réactions de la voiture, si elle peine alors il faut accélérer plus fort et/ou soulager l'effort en appuyant un peu sur la pédale d'embrayage, une fois que tout est stable tu peux alors relever doucement la pédale d'embrayage et continuer à accélérer comme lors d'un démarrage classique à plat
Curtis
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 463
Enregistré le: 04 Mai 2015 20:03
Véhicule: Clio 1.2 essence
Permis B le: 03 Fév 1999

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar Biroslo le 25 Juin 2016 18:19

Bonjour Curtis,

Merci d’avoir pris le temps d’écrire tes conseils, c’est très sympa !

Je pense qu’il s’agit d’un manque de maîtrise mécanique - ce qui m’a choqué car je commençais à me sentir à l’aise avec la voiture, que je commençais à manipuler les contrôles sans avoir à réfléchir et arriver à un stop/feux sur une pente et ne plus avoir peur de caler. Maintenant la peur est revenue et c’est très dommage. Il y avait aussi un élément de fatigue. Après avoir calé en sortant du garage j’avais la jambe gauche qui tremblait comme un marteau-piqueur - je n’étais clairement pas en forme.

C’est bien une essence et je vais mémoriser tes conseils pour la prochaine fois que ça m’arrive ! La pente est assez forte (au moins pour la sortie du garage) et il faut soit avancer plus vers la rue (sans aller trop loin non plus mais au moins avoir les roues avant sur le haut de la pente) soit accélérer plus. La sortie du garage est spéciale, mais la petite pente devant les feux n’aurait pas dû poser problème !

Plus d’entrainement avec les pédales est nécessaire. Je pensais que l’affaire était réglée, que j’opérais les pédales sans ne plus y penser, mais ce n’est clairement pas le cas.

Il faut aussi que je retourne à l’auto-école pour le deuxième RDV pédagogique pour faire le point sur ma conduite en sa globalité et aussi je pense que je vais demander deux ou trois heures pour travailler les endroits « difficiles » du centre-ville. J’ai fait pas mal de parcours avec mon accompagnateur, mais on ne fait pas énormément de centre-ville pour la simple raison qu’on a pas besoin d’y aller souvent. Hier il fallait traverser la ville et je pense que j’étais aussi nerveuse à cause de ça.

Les contrôles j’essaie d’y penser en permanence, j’ai très peur de heurter quelqu’un. Quand j’habitais Paris (en tant que piétonne) je voyais les cyclistes et motards se faufiler entre les voitures et même si (pour l’instant) dans ma ville de province je n’ai jamais vu ça, je suis consciente du danger. Les insertions d’autoroute me font peur aussi, pour l’instant il n’y a pas eu trop de monde et/ou les gens ont été polis et se sont déportés à leur gauche, mais je redoute le jour où il y a beaucoup de monde.

Bref, le processus d’apprentissage de la conduite s’avère très très long dans mon cas. Heureusement que l’AAC existe !
Biroslo
Apprenti
Apprenti
 
Messages: 64
Enregistré le: 02 Juin 2015 17:27
Localisation: Lorraine
Véhicule: Mazda 2

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar patoroute le 25 Juin 2016 21:03

Bonsoir Biroslo,

Curtis t'a donné une réponse très complète ! :wink:

Cela peut arriver à tout le monde des jours où on est moins bon que d'habitude en conduite, tant qu'on n'est pas dangereux, ça va. :wink: Mais je comprends tes inquiétudes ! :wink:
Modifié en dernier par patoroute le 04 Juil 2017 18:49, modifié 1 fois.
patoroute
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 10370
Enregistré le: 13 Jan 2014 22:13

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar Biroslo le 26 Juin 2016 09:56

Bonjour patoroute,

Je suis de nature anxieuse donc la conduite n'arrange vraiment pas les choses, lol. Je viens de sortir ce matin (la boule au ventre) pour la première fois depuis pour aller au marché et j'ai pu sortir du garage sans avoir à m'arrêter donc c'était ok, mais bon. J'ai dû faire des dizaines d'heures de conduite avec la AAC et avec l'école et je ne suis toujours pas au point. Peut-être je réussirais l'examen du permis (que je n'ai pas envie de passer) mais pour la conduite en générale je ne me sens pas au point.
Biroslo
Apprenti
Apprenti
 
Messages: 64
Enregistré le: 02 Juin 2015 17:27
Localisation: Lorraine
Véhicule: Mazda 2

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar patoroute le 26 Juin 2016 11:29

Biroslo a écrit:Bonjour patoroute,

Je suis de nature anxieuse donc la conduite n'arrange vraiment pas les choses, lol. Je viens de sortir ce matin (la boule au ventre) pour la première fois depuis pour aller au marché et j'ai pu sortir du garage sans avoir à m'arrêter donc c'était ok, mais bon. J'ai dû faire des dizaines d'heures de conduite avec la AAC et avec l'école et je ne suis toujours pas au point. Peut-être je réussirais l'examen du permis (que je n'ai pas envie de passer) mais pour la conduite en générale je ne me sens pas au point.


Bonjour Biroslo,

Il faut que tu aies confiance en toi. Regarde tous les conducteurs qu'il y a sur la route, c'est donc que c'est faisable, mais il faut faire abstraction de ton angoisse. :wink: Il faut plus ou moins de temps pour apprendre selon les personnes. En tout cas, passe le permis quand tu te sentiras prêt. :wink:
patoroute
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 10370
Enregistré le: 13 Jan 2014 22:13

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar la-pendule le 27 Juin 2016 08:50

Biroslo a écrit: Peut-être je réussirais l'examen du permis (que je n'ai pas envie de passer) mais pour la conduite en générale je ne me sens pas au point.


Hello,

tant que tu seras dans cet état d'esprit, ça va être compliqué d'obtenir ton permis, car en y allant à reculons par crainte, tu vas stresser plus qu'il ne faut et ça risque de te bloquer.

Ne pense pas à la conduite d'après, pense juste au permis, il sera temps de te poser les questions sur la conduite seul après quand tu l'auras, chaque chose en son temps.

Il est parfois nécessaire de se projeter mais dans le cas où cette projection amène de l'angoisse, il vaut mieux prendre les choses étape par étape :wink:
Avatar de l’utilisateur
la-pendule
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1296
Enregistré le: 03 Aoû 2011 18:13
Localisation: Anjou vignoble
Véhicule: Seat Leon 2

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar Biroslo le 28 Juin 2016 11:52

patoroute a écrit:Il faut que tu aies confiance en toi. Regarde tous les conducteurs qu'il y a sur la route, c'est donc que c'est faisable, mais il faut faire abstraction de ton angoisse. :wink: Il faut plus ou moins de temps pour apprendre selon les personnes. En tout cas, passe le permis quand tu te sentiras prêt. :wink:


Merci pour tes encouragements ! Je regarde les autres conduire et me demande pourquoi c'est si difficile pour moi (même si je sais que je ne suis pas la seule à galérer). Faut que je continue à travailler et heureusement j'ai le temps pour - je ne suis pas contrainte d'obtenir le permis rapidement et j'ai un accompagnateur dispo. Si j'étais obligée de passer par l'auto-école pour tout mon entrainement, je pense que j'aurais laissé tomber, ce qui est dommage. Quand je ne suis pas en train d'angoisser, j'aime conduire, c'est fun, et je veux maîtriser l'art de conduire.
Biroslo
Apprenti
Apprenti
 
Messages: 64
Enregistré le: 02 Juin 2015 17:27
Localisation: Lorraine
Véhicule: Mazda 2

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar la-pendule le 28 Juin 2016 12:05

Je ne sais pas si on peut parler "d'art de conduire", peut être que tu places justement cette faculté trop haut dans ton estime.

Finalement, conduire ce n'est jamais qu'appuyer sur des pédales pour faire avancer un gros bloc de métal, puis faire gaffe à la route pour rester en vie, tout comme tu fais gaffe quand tu traverses la route pour ne pas te faire renverser.

Peut-être qu'en voyant cette faculté un peu moins comme une accession suprême, ça te permettra de relativiser et d'envisager le permis plus sereinement.
Avatar de l’utilisateur
la-pendule
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1296
Enregistré le: 03 Aoû 2011 18:13
Localisation: Anjou vignoble
Véhicule: Seat Leon 2

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar patoroute le 28 Juin 2016 12:06

Biroslo a écrit:Merci pour tes encouragements ! Je regarde les autres conduire et me demande pourquoi c'est si difficile pour moi (même si je sais que je ne suis pas la seule à galérer). Faut que je continue à travailler et heureusement j'ai le temps pour - je ne suis pas contrainte d'obtenir le permis rapidement et j'ai un accompagnateur dispo. Si j'étais obligée de passer par l'auto-école pour tout mon entrainement, je pense que j'aurais laissé tomber, ce qui est dommage. Quand je ne suis pas en train d'angoisser, j'aime conduire, c'est fun, et je veux maîtriser l'art de conduire.


Bonjour Biroslo,

De rien !

Il faut le temps nécessaire pour apprendre quelque chose en général. Après, tout dépend de plein de paramètres, mais ça peut être long comme court. :wink: Il faut donc de la motivation et de la persévérance. :)

la-pendule a écrit:Je ne sais pas si on peut parler "d'art de conduire", peut être justement que tu places cette faculté trop haut dans ton estime.

Finalement, conduire ce n'est jamais qu'appuyer sur des pédales pour faire avance un gros bloc de métal, puis faire gaffe à la route pour rester en vie, tout comme tu fais gaffe quand tu traverses la route pour ne pas te faire renverser.

Peut-être qu'en voyant cette faculté un peu moins comme une accession suprême, ça te permettra de relativiser et d'envisager le permis plus sereinement.


+1 :bravo2:
patoroute
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 10370
Enregistré le: 13 Jan 2014 22:13

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar Biroslo le 28 Juin 2016 12:15

la-pendule a écrit:Hello,

tant que tu seras dans cet état d'esprit, ça va être compliqué d'obtenir ton permis, car en y allant à reculons par crainte, tu vas stresser plus qu'il ne faut et ça risque de te bloquer.

Ne pense pas à la conduite d'après, pense juste au permis, il sera temps de te poser les questions sur la conduite seul après quand tu l'auras, chaque chose en son temps.

Il est parfois nécessaire de se projeter mais dans le cas où cette projection amène de l'angoisse, il vaut mieux prendre les choses étape par étape :wink:


Hello,

Merci pour ton message :-) Mon accompagnateur me dit la même chose. Et très souvent mes projections (peurs) ne sont jamais réalisées. C'est juste une énorme perte de temps et d’énergie.

Je pense qu'une des raisons pour mon angoisse est qu'à chaque fois qu'on prend la voiture il y a une multitude de décisions à prendre et une multitude de gestes à faire dans un environnement qui évolue très rapidement et qui peuvent avoir un impact plus ou moins important. A 38 ans c'est un peu le choc (au moins pour moi, avec ma vie pépère). J'aurais dû apprendre à l'age de 17 ans afin d'intégrer cette dimension dans ma vie plus facilement. Bref, comme j'ai dit à Patoroute, quelque part j'ai pris goût à la conduite malgré les angoisses, donc il faut trouver un moyen pour ce que ça marche. Je pense que tu as raison de focaliser sur les choses étape par étape !
Biroslo
Apprenti
Apprenti
 
Messages: 64
Enregistré le: 02 Juin 2015 17:27
Localisation: Lorraine
Véhicule: Mazda 2

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar la-pendule le 28 Juin 2016 13:43

J'ai eu mon permis à 31 ans, comme quoi l'âge ne veut pas dire grand chose.

Justement, le fait de voir tout arriver comme ça et d'avoir l'impression qu'il faut prendre 50 décisions à la fois montre que tu n'es pas dans la bonne optique :

la conduite, c'est indice après indice, étape après étape, il faut savoir être réactif, c'est vrai, mais il ne faut pas tout vouloir regarder en même temps car c'est strictement impossible, le cerveau ne peut pas tout percevoir en même temps.

En revanche, réagir trop tard et ne pas voir un danger peut être catastrophique, donc il faut trouver comment gérer ces deux problématiques.

La façon de le faire passe par une chose primordiale : l'anticipation.

Le fait de regarder loin devant et d'anticiper bien à l'avance ce qu'il va se passer permet d'avoir le temps de prendre l'information et de ne pas tout avoir à regarder d'un coup tout en ayant le temps d'analyser chaque information.

Il y a un indice qu'un rond point va arriver : tu dois déjà avoir analysé dans l'ordre : ce qui arrive derrière car tu vas forcément ralentir, ce qui arrive derrière sur la voie de gauche si tu dois changer de file, ce qui arrive dans ton angle mort à droite car faut faire gaffe aux vélos : à ce stade, tu as déjà regardé tout ça que tu n'es pas encore arrivé au rond point.

Et en y arrivant, le fait de ralentir franchement (c'est à dire arriver presqu'à l'arrêt sans s'arrêter, en s'aidant du frein moteur) te permet d'observer dans l'ordre ce qui arrive depuis la gauche sur le rond point car c'est ici qu'est la priorité et de déjà observer la sortie si celle-ci est visible afin de ne pas avoir à la chercher pour t'ôter ça de l'esprit.

Quant tu es sur l'anneau, dès que tu voies ta sortie au loin, regarde déjà sur les trottoirs si un piéton ne s'apprête pas à traverser, ce n'est pas une fois que tu commenceras à sortir du rond point qu'il sera temps de regarder car à ce moment tu seras concentré sur ta sortie, sur la reprise de vitesse et sur la route à suivre, tu auras déjà trop de choses en tête, donc anticipe pour avoir le temps de gérer chaque indice l'un après l'autre sans précipitation.

C'est LA clé.

Bon courage :wink:
Avatar de l’utilisateur
la-pendule
Modérateur
Modérateur
 
Messages: 1296
Enregistré le: 03 Aoû 2011 18:13
Localisation: Anjou vignoble
Véhicule: Seat Leon 2

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar Curtis le 28 Juin 2016 16:40

Biroslo a écrit:Je pense qu'une des raisons pour mon angoisse est qu'à chaque fois qu'on prend la voiture il y a une multitude de décisions à prendre et une multitude de gestes à faire dans un environnement qui évolue très rapidement et qui peuvent avoir un impact plus ou moins important.


pour rester en vie sur la route il y a quelques points à respecter :

- ne jamais changer de voie, ne jamais tourner à droite ou à gauche, ne jamais se rabattre tant qu'on a pas fait le contrôle "rétro + angle mort", si les contrôles sont soignés alors le risque de tôle froissée sera considérablement réduit,

- garder une bonne distance de sécurité quand on suit une voiture, pour tenir compte du temps de réaction du cerveau ( une seconde ) et le temps de freinage de la voiture, au total 2 secondes

- prendre conscience de la force centrifuge dans les virages, les tournants, il faut adapter son allure dans certaines situations pour éviter la sortie de route, les tournant se font toujours en seconde à allure réduite par exemple, quand un virage est très prononcé il faut réduire son allure, ou dès qu'il y a un doute sur l'adhérence ( chaussée humide, feuilles humides sur la route, pneus un peu usés )

après le reste c'est le respect de la réglementation ( limitation de vitesse, panneaux, marquage au sol ) et surtout l'anticipation comme l'a indiqué Pendule, afin de se donner du temps pour prendre les bonnes décisions, il faut que les yeux bougent beaucoup, regardent plein de détails en un minimum de temps et assez loin, en balayant large,

typiquement le gros du boulot en matière de conduite sera de détecter les intersections à l'avance, pour connaître la règle de priorité, comment se placer sur la chaussée ( en fonction de la direction à prendre il y aura un marquage au sol à respecter ), car le danger est à ce niveau, franchir une intersection, un rond-point exige d'être méthodique, de vérifier plein de choses, donc d'être très soigneux sur les contrôles ( rétros, angle mort ), et anticiper à l'avance la moindre complication ( piétons, un deux roues qui te colle dans tes angles mort, une piste cyclable ),

t'as aussi les entrées et sortie d'autoroute où il faudra être méthodique, être confiant, ne pas flipper à cause des autres voitures quand on veut s'insérer sur autoroute,

comme tout ça c'est assez vaste il faut découper la difficulté en étudiant tout ça étape par étape, commence par des trajets simples ( genre aller au supermarché du coin, zone pavillonnaire, zone industrielle ) pour travailler les intersections "simples", genre stop, feux, cédez-le-passage,

puis ensuite tu augmentes la difficulté en essayant des intersections un peu plus complexes ( marquage au sol, plusieurs voies, carrefour en centre ville avec plusieurs feux dédiés à des voies particulières, une configuration qui obligera à multiplier les contrôles rétros, angles mort, à anticiper pour jongler entre les voies ),

puis viendra la gestion des rond-points, l'autoroute,

quand tu maîtriseras un chapitre, un point particulier dans tout ça au niveau de la conduite alors ça va améliorer ta confiance et tu pourras aborder la suite en toute sérénité :wink:

surtout prends ton temps, tu es en conduite accompagnée, il faut en profiter, il y a rien qui presse, c'est l'avantage par rapport à l'autre méthode de formation ( en auto-école classique ), on a pas le couteau sous la gorge, on apprend à notre rythme
Curtis
Fidèle
Fidèle
 
Messages: 463
Enregistré le: 04 Mai 2015 20:03
Véhicule: Clio 1.2 essence
Permis B le: 03 Fév 1999

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar Biroslo le 29 Juin 2016 19:03

la-pendule a écrit:Je ne sais pas si on peut parler "d'art de conduire", peut être que tu places justement cette faculté trop haut dans ton estime.

Finalement, conduire ce n'est jamais qu'appuyer sur des pédales pour faire avancer un gros bloc de métal, puis faire gaffe à la route pour rester en vie, tout comme tu fais gaffe quand tu traverses la route pour ne pas te faire renverser.

Peut-être qu'en voyant cette faculté un peu moins comme une accession suprême, ça te permettra de relativiser et d'envisager le permis plus sereinement.


Bonsoir la-pendule,

C'est vrai que j'ai donné trop d'importance à la conduite - je suis aussi un peu perfectionniste dans les autres domaines de ma vie. Souvent le mieux est l'ennemi du bien, c'est clair.

Aussi, c'est le fait que à l'école j'étais bien vu, qu'en général j'avais des notes correctes partout (à part pour le sport) et maintenant pour la conduite être vu presque comme un "cas" par les moniteurs, ou par les autres conducteurs quand j'ai du mal à me garer, par exemple, me fait mal. Ça plus les angoisses = je déguste pas mal en ce moment ;-)
Biroslo
Apprenti
Apprenti
 
Messages: 64
Enregistré le: 02 Juin 2015 17:27
Localisation: Lorraine
Véhicule: Mazda 2

Re: Conduite catastrophique cet après-midi

Messagepar Biroslo le 29 Juin 2016 19:17

Et puis merci pour vos belles réponses Curtis et la-pendule et le temps que vous avez pris pour les écrire :bonjour: Je répondrai demain car ça a été une journée très longue et mon cerveau est sur le point de l'implosion ;-)
Biroslo
Apprenti
Apprenti
 
Messages: 64
Enregistré le: 02 Juin 2015 17:27
Localisation: Lorraine
Véhicule: Mazda 2

Suivante

Retourner vers Conduite accompagnée

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

Intégration design réalisé par ikiWeb Communication

Votre partenaire en pièces remorques: Code-Remorques.fr