Forum-Permis






ALCOOLEMIE A L'ETRANGER

Toutes vos questions sur les infractions routières et le permis à points.
Forum réservé exclusivement aux questions juridiques.

Re: ALCOOLEMIE A L'ETRANGER

Messagepar ROMEO le 13 Sep 2012 18:49

Bonsoir et merci à Lew et Razor pour leurs réponses,
Le premier a de l'humour. Un scoot à mon âge ? mais une voiture sans permis: pourquoi pas ?
Non au second pour la demande de duplicata : ça ne correspond pas à mon mode de fonctionnement et cette affaire m'a cassé. Je ne tiens pas à ce que mes ennuis traversent les Alpes ! Je n'ai jamais eu le moindre problème en France et tiens à conserver ce statut.
J'ai, un moment, envisagé tout vendre en Italie (appart et voiture) et ne plus y mettre les pieds mais ce serait prendre la fuite. Et je suis attaché à ce pays ! J'en suis d'ailleurs bien mal récompensé car trop c'est trop !
ROMEO
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 13
Enregistré le: 11 Juil 2012 18:50
Véhicule: Non renseign

Publicité

Re: ALCOOLEMIE A L'ETRANGER

Messagepar goa le 10 Oct 2012 11:07

Romeo,

Je suis surpris par ce que je lis.
Les italiens n'avaient aucun droit de saisir un permis délivré par l'administration Française ! Seule l'administration Française peut le faire, ils ne peuvent que t'interdire de conduire en Italie, mais dans tous les cas ils auraient du te laisser ton permis ; car en France tu as le droit de conduire tant qu'une décision du tribunal français ne t'en empêche
pas.

Le meilleur conseil : le déclarer perdu
En effet, il n'y pas pour l'instant d'harmonisation européenne concernant les retraits de permis et il en va de même pour les sanctions (exception faite des très grands délits.

déclarer ton permis perdu ne comporte pas de risques car l'Administration Française ne pas contrôler si ton permis est retenu dans un autre pays.
goa
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 1
Enregistré le: 10 Oct 2012 10:58
Véhicule: Non renseign

Re: ALCOOLEMIE A L'ETRANGER

Messagepar ZielS le 06 Déc 2012 21:49

Bien le bonjour !

Je viens de voir que vos messages ne sont pas si anciens que ça (toujours très important de regarder les dates sur les Forums...) et suis un peu (voire carrément) dans la même situation. Vraiment pas fier l'gamin !
Etudiant en Allemagne, je me suis fait retirer le permis, il y a un mois et demi, à la suite d'un contrôle d'alcolémie qui (je viens tout juste de l'apprendre, n'avais reçu aucune lettre malgré le fait qu'on m'ait dit que j'en recevrai une) atteignait 1,5. En Allemagne, ils retirent le permis à partir de 1,1. Donc je voulais savoir deux choses..
Je suis étudiant là-bas, j'habite donc là-bas, mais mon domicile fiscal est en France, peuvent-ils me retirer le permis ou simplement m'interdire pendant une période de conduire avec ?
De plus, est-ce vraiment faisable de redemander un permis à cause d'une hasardeuse perte, à ma sous-préfecture ? N'y-a t'il vraiment aucune relation entre l'Allemagne et la France ?
Enfin, avez-vous une idée des amendes ?

Merci beaucoup...
ZielS
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 1
Enregistré le: 06 Déc 2012 21:35
Véhicule: Non renseign

Re: ALCOOLEMIE A L'ETRANGER

Messagepar piwiz le 09 Sep 2013 18:35

BONJOUR ? A TOUS ? J'ORAIS VOULU SAVOIR COMMENT C'EST FINI LHISTOIRE DE ROMEO CAR IL MET ARRIVé LE MEME PROBLEME CET éTé ET JE SUIS PERDU .... MERCI D'AVANCE .
piwiz
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 1
Enregistré le: 09 Sep 2013 18:25
Véhicule: Non renseign

Re: ALCOOLEMIE A L'ETRANGER

Messagepar ROMEO le 18 Oct 2014 13:33

Que piwiz veuille bien me pardonner mais je n'étais pas revenu sur ce forum cette affaire m'ayant très sérieusement affecté (9 kilos de perdus !)et à la lecture de certains commentaires de gens à qui bien sur cela ne peut arriver. Pour un premier PV étant en retraite !
Mon odyssée n'est pas terminée et je la remets à jour espérant que les choses aient favorablement évolué pour piwiz:
J'ai du retourner spécialement en Italie en Novembre 2012 pour me présenter devant le psychiatre qui ne m'a même pas parlé du test qui m'a tant choqué du fait de la nature des 357 questions posées en particulier sur ma vie intime. Il s'est contenté de me demander mon état civil et avec qui je vivais ? Marié depuis 44 ans sans le moindre nuage cela ne m'a posé aucun problème! Il m'a alors renvoyé près de sa secrétaire la priant de transmettre son rapport mais ne m'avait rien dit de ses conclusions. Sur mon insistance il m'a répondu que je n'avais pas à m'inquiéter étant un homme particulièrement équilibré ! Ouf
Passage ensuite devant la Commission Spéciale ou on ne m'en a guère demandé plus et simplement procédé à un contrôle de la vue. Avis favorable sous réserve de nouveaux contrôles tous les 6 mois!
Je me suis ensuite présenté à la Préfecture avec les documents fournis. J'y ai été reçu par deux responsables de services ayant été recommandé par la magistrate venant juste après l'adjoint du Préfet. Celles-ci ,fort agréables ,m'ont déclaré que mon permis allait m'être restitué à la fin des 6 mois de suspension ordonnés par le Préfet, que je devrai me soumettre à de nouveaux contrôles après 6 mois et que mon permis allait être transformé en permis Italien ???
J'ai aussitôt courtoisement contesté précisant qu'étant de nationalité Française ce n'était pas légal l'Etat Italien n'ayant aucun droit sur un permis délivré par une autorité Française. Je m'étais muni de toutes les justifications possibles prouvant ma nationalité et qu'en plus je n'avais aucune ascendance Italienne. Je leurs ai également indiqué que mon permis aurait dû être renvoyé en France la suspension n'étant effective qu'en Italie.
Mes interlocutrices m'ont alors avoué qu'elles ne savaient pas n'ayant jamais rencontré un tel cas ?
Mais, en ce cas, informez-vous avant de prendre une décision leur ai-je répondu!
Elles en ont convenu et m'ont déclaré aller se renseigner près d'une Préfecture Italienne proche de la frontière.
Après un longue attente dans leur bureau elles sont revenues confuses me disant que j'avais entièrement raison. Mon permis ne sera pas transformé, je n'aurai pas de nouveau contrôle à subir et le dit permis allait être renvoyé en France dés l'après midi ce que j'ai refusé demandant à ce qu'il me soit immédiatement rendu prouvant que je rentrais en France dés le lendemain ,que 4 mois étaient passés et que compte tenu du retard les délais de transmission allaient allonger considérablement la suspension initiale. Elles ont refusé et m'ont déclaré que le permis serait renvoyé à la fin des 6 mois à mon adresse secondaire en Italie !!!
Notre entretien ayant été des plus aimable et comme j'avais prévu cette issue j'ai accepté. J'ai donné procuration à un ami Italien qui est allé récupérer mon précieux document et me l'a transmis. Il n'a donc pas transité par une Administration Française ! Et j'ai économisé un nouvel aller-retour.
Mieux valait cette concession. Je suis donc resté 6 mois sans conduire y compris en France la solution proposée par certains ne me convenant pas. Je ne suis pas habitué à faire de fausses déclarations.
Reste désormais le passage au Tribunal pour fixer le montant de l'amende et connaitre l'avis du juge sur la durée de suspension. Pas de nouvelle à ce jour mais les Tribunaux Calabrais sont débordés d'affaires bien plus importantes et la prescription est de 5 ans.
Merci à ceux qui m'auront lu et de nouveau toutes mes excuses à piwiz.
ROMEO
Nouveau
Nouveau
 
Messages: 13
Enregistré le: 11 Juil 2012 18:50
Véhicule: Non renseign

Re: ALCOOLEMIE A L'ETRANGER

Messagepar cmoicc le 18 Oct 2014 14:48

Bah dis donc!! Quelle histoire!! :shock:
Image
Code le 05/05/2014 (1er coup)
Permis le 28/07/2014 (1er coup 27/31)
Avatar de l’utilisateur
cmoicc
Conducteur sénior
Conducteur sénior
 
Messages: 4565
Enregistré le: 23 Juil 2014 11:26
Véhicule: Clio 2 - 1,2 essence
Permis B le: 28 Juil 2014

Précédente

Retourner vers Infractions routières / Permis à points

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré

Intégration design réalisé par ikiWeb Communication

Votre partenaire en pièces remorques: Code-Remorques.fr

cron